dimanche 10 avril 2016

Le Canadien a défait le Lightning au compte de 5-2

http://www.rds.ca/hockey/canadiens/

Lightning 2 - Canadiens 5

ÉRIC LEBLANC
SAMEDI, 9 AVR. 2016. 22:40 (MISE À JOUR : SAMEDI, 9 AVR. 2016. 23:42)

MONTRÉAL – Le Canadien a remercié ses fans pour son appui durant cette saison d’horreur en la complétant avec une victoire de 5 à 2 face au Lightning de Tampa Bay qui pensait déjà aux éliminatoires.
Ce triomphe lors du 82e et dernier match demeure toutefois une très mince consolation pour cette campagne à oublier surtout que Carey Price et P.K. Subban n’ont pas été en mesure d’y participer.
Malgré tout, les partisans ont démontré leur support inconditionnel au terme de la partie et les joueurs ont été touchés par cette ferveur.
« Quelques joueurs ont été émotifs après le match. On ne voulait pas se retrouver dans cette situation (au classement), mais c’est très apprécié de recevoir ce support », a indiqué Max Pacioretty avec sincérité.
« Peu importe la saison qu’on a traversé, tous les sièges étaient remplis au Centre Bell. C’est spécial à nos yeux et ça en dit long sur cette ville et nos partisans. On voulait vraiment conclure sur une bonne note. On a encore montré qu’on est une équipe difficile à battre quand on joue de la bonne manière », a commenté Alex Galchenyuk.
Les échecs vécus en 2015-2016 seront longs à digérer pour les joueurs et l’état-major du Canadien comme l’a confirmé l’entraîneur Michel Therrien.
« Déçu, déçu. On est très conscient qu’on ne fait pas les séries. La seule chose que je peux dire, c’est qu’on est tous très déçu », a-t-il insisté sur sa façon de percevoir la fin de cette saison.

Force est d’admettre que les points positifs de cette saison ont été peu nombreux. Par contre, ce dernier match est venu ajouter du poids à l’argument selon lequel le Canadien aurait enfin trouvé un premier trio digne de ce nom.
En effet, Pacioretty, Galchenyuk et Brendan Gallagher ont démontré une chimie qui permettra d’entrevoir la prochaine saison avec une dose d’optimisme.
Galchenyuk s’est éclaté avec ses 29e et 30e buts et Pacioretty en a fait de même profitant d’un filet désert pour atteindre le plateau des 30 buts pour la quatrième fois de sa carrière.
D’ailleurs, Galchenyuk ne s’est pas retenu lors de la célébration de sa 30e réussite en sautant dans les bras d’Andrei Markov.  Il a expliqué que ce tour de force avait une signification très particulière à ses yeux en dédiant le tout à son oncle décédé cet été.
« Quand j’ai connu la grosse séquence, je n’y pensais pas trop, mais quand je suis arrivé à 26 et 27, les gens en parlaient beaucoup. Je ne voulais pas que ça occupe trop mes pensées, mais je suis également content d’avoir réussi », a confié l’attaquant de 22 ans qui est devenu le troisième plus jeune joueur dans l’histoire du Canadien à atteindre ce nombre après Bernard Geoffrion et Stéphane Richer.
« Je suis vraiment content qu’il ait pu marquer 30 buts, c’est un tout un accomplissement, mais j’aime encore plus sa progression. Depuis qu’il est avec nous, à 18 ans, il s’améliore. Oui, il y a encore du travail à faire, mais j’aime son évolution comme joueur », a réagi Therrien.
Jonathan Drouin s’était démarqué jeudi avec le but gagnant lors de son retour et il a enfilé le deuxième but des siens face à Mike Condon qui participait à son 55e départ en tant que recrue. Ondrej Palat avait marqué quelques minutes avant lui.
Tout de même, le Canadien a donc été exclu des séries pour la première fois depuis 2011-12, cette saison de misère qui s’était terminée par le court règne de Randy Cunneyworth aux commandes du club.
C’est également la troisième fois en dix ans que le Tricolore est évincé du tournoi printanier.
Les dirigeants du Canadien devront donc tenter de résoudre les problèmes qui ont affecté le rendement de la formation.
À ce sujet, les joueurs ainsi que le directeur général Marc Bergevin et l’entraîneur Michel Therrien procéderont au bilan de la saison lundi à partir de 9h. Dès 8h30, RDS Info diffusera une émission spéciale sur le sujet.
Les hommes de Michel Therrien ont conclu leur saison avec un dossier de 38-38-6 (82 points) ce qui les a écartés des séries. Outre la saison 2011-2012, il s’agit de la pire récolte de points pour un calendrier de 82 matchs depuis 2002-2003, la saison du congédiement de Therrien.
Ils auront l’occasion de soulager légèrement la déception des amateurs en effectuant une récolte prometteuse au repêchage en juin. La loterie pourrait venir donner un coup de main au Tricolore.
Certes, les blessures n’ont pas facilité la tâche alors que le CH a frôlé les 350 parties ratées par des joueurs. Cette hécatombe a mené à la présence de 46 joueurs différents dans l’uniforme bleu-blanc-rouge.
Évidemment, le dossier le plus important sera celui de Price qui n’a pas joué depuis le 25 novembre et il désire participer à la Coupe du monde pour le Canada.
Des points d’interrogation persistent aussi à propos de Subban qui a raté les 14 dernières parties du club.
Conscient de sa pénible saison, le Canadien a diffusé sur l’écran géant des messages vidéo de plusieurs joueurs comme Price, Pacioretty, Subban, Galchenyuk, Gallagher et Condon pour remercier les partisans de leur support.
Déjà privé de Steven Stamkos pour une longue période, le Lightning avait décidé de reposer Ben Bishop et Nikita Kucherov pour cette soirée où la troupe de Jon Cooper était assurée du deuxième rang de la division Atlantique. Le match pourrait cependant avoir été très coûteux puisque Tyler Johnson l’a quitté après avoir chuté lourdement contre la bande quand il a été frappé par Greg Pateryn alors que le jeu allait être arrêté.
Avant le match, Paul Byron a reçu le trophée Jacques-Beauchamp (la 4e étoile de la saison) alors que Galchenyuk a remporté la palme pour la coupe Molson.
Les spectateurs qui ont également démontré leur appui à Jacques Demers – qui a subi un AVC lundi – en applaudissant quand il a été aperçu durant le montage visuel de l’hymne national.