mercredi 23 mars 2016

David Desharnais a reçu le feu vert

http://www.985sports.ca/hockey/nouvelles/

Publié par La Presse Canadienne le mercredi 23 mars 2016 à 12h45. Modifié par Danielle Arsenault à 14h56.
David Desharnais a reçu le feu vert
Davis Desharnais/FlashQuébec
MONTRÉAL - Le Canadien aura des renforts au cours des prochains jours. Il est simplement dommage que les matchs n'ont plus d'enjeu.
Le point de presse de David Desharnais
00:00
00:00
Le défenseur P.K. Subban et l'attaquant David Desharnais se sont entraînés sans restriction mercredi et le Québécois a laissé entendre qu'il pourrait affronter les Red Wings, jeudi à Detroit. L'entraîneur-chef Michel Therrien a toutefois refusé de confirmer s'il allait être en uniforme ou non.

Desharnais a manqué les 17 derniers matchs des siens en raison d'une fracture à un pied. Pendant ce temps, Alex Galchenyuk a pris la relève avec brio au sein de la première unité du Tricolore.

Desharnais ne sait donc pas sur quelle chaise il va s'asseoir quand il effectuera son retour au jeu. Therrien n'a pas éclairci les choses, disant qu'on en saurait plus quand il sera prêt à jouer.

Néanmoins, le patineur de Laurier-Station ne s'en fait pas trop avec ça.

«Je suis un joueur de hockey, je veux jouer et essayer d'aider l'équipe, a-t-il dit. Il reste huit matchs à jouer et c'est simplement agréable d'être de retour avec les gars.»

En plus de Galchenyuk, d'autres jeunes comme Michael McCarron ont profité des nombreuses blessures chez le Canadien pour démontrer de belles choses. Desharnais, qui ne connaissait pas une grande saison avant de tomber au combat, ne semble pas trop inquiété pour son poste.

«C'est la nature du hockey. Quand je suis arrivé, je poussais des vétérans et je sais qu'un jour, la même chose va m'arriver», a dit le hockeyeur de 29 ans.

Dans son bilan médical, Therrien a aussi mentionné que l'attaquant Sven Andrighetto pourrait affronter les Red Wings. Andrighetto a raté les deux derniers matchs du Tricolore après avoir encaissé deux solides mises en échec de Dion Phaneuf, samedi dans une défaite de 5-0 face aux Sénateurs d'Ottawa.

Par ailleurs, Therrien a confirmé que Ben Scrivens allait défendre le filet du Canadien jeudi.

Les Rays battent les Cubains 4-1 sous le regard d'Obama et Castro

http://www.985sports.ca/baseball/nouvelles/

Publié par Associated Press le mardi 22 mars 2016 à 18h21. Modifié par Valérie Beaudoin à 21h52.
Les Rays battent les Cubains 4-1 sous le regard d'Obama et Castro
LA HAVANE - Sous le regard attentif des présidents Barack Obama et Raul Castro, les Rays de Tampa Bay ont infligé un revers de 4-1 à l'équipe nationale cubaine, mardi.
Il s'agissait de la première visite d'un club des Ligues majeures de baseball dans l'île communiste depuis 1999.

James Loney a frappé un circuit et produit trois points, tandis que Matt Moore et les artilleurs des Rays menottaient les frappeurs cubains pendant les huit premières manches.

Ce match restera cependant gravé dans les mémoires à cause de la présence des deux hommes assis dans la première rangée derrière le marbre de l'Estadio Latinoamericano. Dès qu'ils sont entrés dans le stade, les spectateurs se sont mis à scander 'Raul! Raul!'.

Après plus de 50 ans de guerre froide, la présence des présidents Obama et Castro un à côté de l'autre dans les gradins était tout à fait remarquable. Obama portait une chemise blanche et une paire de lunettes fumées, tandis que Castro portait le veston officiel.

Les présidents ont participé à ?la vague? lancée par les partisans tôt dans la rencontre. Obama a ensuite signalé que Kevin Kiermaier était sauf lorsqu'il a glissé au marbre pour inscrire le premier point du match, avant de serrer la pince de Castro.

Les Orioles de Baltimore étaient le dernier club du Baseball majeur à avoir joué à Cuba, pendant le camp d'entraînement printanier de 1999.

Les ex-joueurs étoiles Derek Jeter et Dave Winfield, de même que la veuve de Jackie Robinson, Rachel, et le commissaire des Ligues majeures Rob Manfred figuraient parmi les spectateurs qui ont assisté à ce match historique. Le secrétaire d'État John Kerry a été observé dans une loge, tout comme de nombreux dignitaires cubains.

Avant le premier lancer du match, les joueurs des Rays ont quitté l'abri pour saluer la foule et distribuer des fleurs ainsi que de petits drapeaux cubains à travers le filet protecteur à la Première dame des États-Unis, Michelle Obama, et sa fille, Sasha.

«Nous apprécions le geste», a déclaré le président.

Obama a offert une poignée de main à l'as des Rays Chris Archer, qui s'est développé dans les rangs mineurs au sein de l'organisation des White Sox de Chicago. Il a donné à Obama, un partisan des White Sox, un gant appartenant à Moore.

Obama et Castro ont quitté le stade en troisième manche — le président des États-Unis s'est dirigé vers l'aéroport afin de participer à une visite d'État en Argentine —, mais les gradins sont demeurés remplis jusqu'au dernier retrait de la rencontre.

«Mike Brown a été notre meilleur joueur» - Lucas Lessio

http://www.985sports.ca/hockey/nouvelles/

Publié par Jacques Thériault pour 98,5fm Sports le mardi 22 mars 2016 à 23h00. Modifié à 23h56.
«Mike Brown a été notre meilleur joueur» - Lucas Lessio
Mike Brown, Lucas Lessio et Jacob De La Rose après le but de Lessio/CP-Graham Hughes
(98,5 Sports) - Sans surprise c'est un Michel Therrien souriant qui s'est présenté devant les journalistes après la victoire de son équipe 4-3 contre les Ducks d'Anaheim.
Le point de presse de Michel Therrien
00:00
00:00
Pour une rare fois depuis plusieurs mois, l’entraîneur a pu adopter un ton badin en quelques occasions comme lorsqu’il a commenté le premier but de Mike Brown dans l’uniforme Bleu-Blanc-Rouge.

Therrien était particulièrement heureux pour Mike Brown.

«C’est le «fun» de voir des gars comme ça récompensé pour leurs efforts. Le but qu’il a marqué, il l’a mis en haut, a dit en riant Michel Therrien.»

Plus sérieusement Therrien a aussi vanté la contribution générale du nouveau dur à cuir du Canadien et de l’utilité de ce type de joueur dans le hockey d’aujourd’hui.

«C’est un joueur qui est difficile à affronter parce qu’il a de la vitesse, a expliqué l’entraîneur. Il apporte beaucoup. Il a du leadership dans le vestiaire. Tant que ce genre de joueur obtient le respect de ses coéquipiers et de l’adversaire, qu’il peut jouer et contribuer, c’est vraiment une bonne chose.»

Mike Brown admet avoir songé au tour du chapeau Gordie Howe, soit un but, une aide et une bagarre. Curieusement, lundi soir, c’est la bagarre qui lui manquait.

Par ailleurs, Brown était heureux et fier de la tournure des événements pour lui et pour l’équipe. Il ne se souvenait pas avoir été choisi première étoile d’un match.

«On savait que ce serait un match ardu. On ne s’attendait pas nécessairement à être dans cette position en troisième période. C’est formidable pour nous de ramasser les deux points, a-t-il dit. C’est une victoire de caractère.»

Brown a aussi parlé de son plaisir de jouer pour le Canadien de Montréal.

«Je suis heureux de joueur pour ces partisans, a déclaré Brown. J’ai souvent joué dans cet édifice contre ces gars-là. C’est bien d’être de ce côté-ci maintenant.»

Lucas Lessio a rendu hommage à Brown qui a été le metteur en scène de son premier but avec le Canadien.

«Il a joué un gros match, a dit Lessio. Il a probablement été notre meilleur joueur. C’est spécial de voir un gars comme ça enfin récompensé. Il travaille tellement fort et c’est un vrai joueur d’équipe.»

Le gardien Mike Condon abondait sans le même sens que Lessio en ce qui concerne Mike Brown.

«Mike Brown a été incroyable ce soir, a dit avec enthousiasme le gardien du Canadien. Il a frappé l’adversaire, amassé deux points, marqué un beau but. Depuis qu’il est ici, il s’implique à 100% tous les soirs. Il est prêt à laisser tomber les gants quand l’équipe a besoin d’un regain d’énergie.»

Michel Therrien avait pour une fois raison de se réjouir de l’effort collectif de ses joueurs.

«C’est une équipe difficile à affronter, a-t-il dit. C’est bien que tout le monde a contribué, non seulement les 4 trios mais les défenseurs aussi.»

L’entraîneur a souvent noté au cours des dernières semaines que ses joueurs ne s’imposaient pas suffisamment autour et devant le filet adverse. À ce chapitre Therrien avait toutes les raisons de se réjouir.

«On avait besoin de ça, il fallait attaquer le filet a analysé Michel Therrien. On va marquer des beaux buts à l’occasion, mais la plupart du temps ça sera par acharnement. Il faut mettre la rondelle au filet, garder les choses simples. C’est ce qu’on a fait ce soir.»

Plusieurs jeunes joueurs les Joel Hanley, Darren Dietz et Lucas Lessio ont contribué au pointage. Pour Therrien, il est évident que ces joueurs ont saisi l’opportunité qui leur était offerte.

«Quand il manque 11 joueurs comme c’est notre cas présentement, il y a des occasions pour certains joueurs, a commenté Therrien. On a vu plusieurs des joueurs qui ont su en tirer profit ce soir.»

Si Mike McCarron ne s’est pas inscrit au pointage, il n’en demeure pas moins qu’il fait sentir de plus en plus sa présence chaque fois qu’il saute sur la patinoire.

Il a livré un troisième combat en cinq matchs, cette fois contre Kevin Bieksa qui n’est pas le dernier venu. McCarron tient toutefois à préciser qu’il ne prémédite pas les combats.

«Je suis un gros joueur et je sais qu’on va s’en prendre à moi, ça fait partie du jeu, ne peut que constater McCarron. Je ne saute jamais sur la patinoire avec l’intention d’aller me battre. Je ne me demande pas avant les matchs contre qui je vais me battre. Je joue dur et ça se présente dans le feu de l’action. Je sais que je suis ciblé.»

Le Canadien s'incline 2-1 en prolongation

http://www.lapresse.ca/sports/hockey/ Publié le 21 mars 2017 à 22h35   |  Mis à jour le 22 mars 2017 à 07h36 Dans la défaite, Al Monto...