mercredi 20 mai 2015

Le Lightning démontre qu'il peut rivaliser avec les Rangers en finale de l'Est

http://www.rds.ca/hockey/lnh/

Ondrej Palat et Steven Stamkos
Ondrej Palat et Steven Stamkos (Source d'image: Getty )

NEW YORK - Jon Cooper se demandait si le Lightning de Tampa Bay avait levé le pied après avoir atteint la finale de l'Association de l'Est. Après tout, cette étape représente une nouvelle expérience pour la majorité de l'équipe.
C'est ce qui a fait la différence lors du premier match, quand le Lightning a été complètement déclassé par les vétérans des Rangers de New York.
« Ça fait partie de l'apprentissage de l'équipe, avait dit Cooper dimanche. Mais nous n'allons pas abandonner. Nous allons nous accrocher et bâtir notre confiance à partir de cette expérience. »
Le Lightning ne s'est pas contenté de s'accrocher lors du deuxième match, lundi soir. La troupe de Cooper a malmené les Rangers 6-2, gagnant ainsi une rencontre au Madison Square Garden.
De plus, les joueurs du Lightning ont démontré qu'ils n'étaient pas satisfaits de simplement avoir atteint la finale d'association. Ils ont démontré qu'ils méritaient leur place aux côtés des gagnants du trophée des Présidents.
« Personne n'en doutait, mais ça renforce peut-être cette affirmation », a dit l'attaquant Alex Killorn.
Personne ne pourrait blâmer le Lightning d'être un peu fatigué mentalement. Ils sont venus de l'arrière pour vaincre les Red Wings de Detroit lors du premier tour et ils ont ensuite vu le Canadien de Montréal transformer une avance de 3-0 en avance de 3-2 avant de finalement rendre les armes.
Le Lightning compte sur seulement deux joueurs qui étaient déjà avec l'équipe en 2011 quand elle avait atteint la finale de l'Est, Steven Stamkos et Victor Hedman. Chaque série représente donc une nouvelle leçon pour la majorité du groupe.
« Nous sommes ici, a dit Stamkos lundi. Vous n'avez pas souvent l'occasion d'atteindre cette étape des séries. Certains sont plus chanceux que d'autres, mais nous devons avoir la conviction que c'est année est la nôtre et nous devons être à notre meilleur. »
Mené par un tour du chapeau de Tyler Johnson, le Lightning a fait preuve d'opportunisme lors du deuxième match face aux Rangers.
Le résultat a mené le capitaine des Rangers Ryan McDonagh à qualifier la performance de son équipe de « gênante ». Oui, les Rangers ont commis plusieurs erreurs, mais le Lightning a démontré un visage complètement différent que lors du premier match.
« Je pense que lors du premier match, nous avons participé à un match de hockey, et que lors du deuxième match, nous nous sommes présentés avec l'intention de gagner un match de hockey, a analysé Cooper. C'est ce qui a fait la différence. »
La différence entre une avance de 2-0 et une série égale à 1-1 est importante, mais les Rangers ont déjà prouvé qu'ils peuvent gagner en séries éliminatoires, eux qui ont atteint la finale de la Coupe Stanley l'an dernier. Cooper avait qualifié le match no 1 de la finale de l'Est comme un duel entre une équipe qui est déjà passée par là et une autre qui en est à son premier passage.
Stamkos est déjà passé par là et il a déclaré que ce n'est pas un manque d'expérience qui va empêcher le Lightning de rivaliser avec les Rangers.
« Tout le monde dit que nous manquons trop d'expérience cette année à cause de notre groupe de jeunes joueurs et puisque nous avons été balayés dès le premier tour l'an dernier. Mais nous apprenons rapidement, a dit Stamkos. Nous savons aussi comment gagner. »

Marcus Kruger marque en 3e prolongation et la série est égale 1-1

http://www.rds.ca/hockey/lnh/

les Blackhawks de Chicago - les Ducks d'Anaheim

ANAHEIM, Calif. - Marcus Kruger a marqué à 16:12 de la troisième prolongation et les Blackhawks de Chicago ont battu les Ducks d'Anaheim 3-2, mardi, créant ainsi l'égalité 1-1 dans la finale de l'Ouest.
Se trouvant à l'embouchure droite du filet, Kruger a converti un rebond après un tir de Brent Seabrook.
Il s'agissait de la plus longue rencontre dans l'histoire des Blackhawks.
Les Ducks ont été malchanceux en première période supplémentaire, alors que des tirs de Corey Perry et Sami Vatanen ont touché le poteau. Le Finlandais a vécu la même frustration au milieu de la deuxième période additionnelle.
Le défenseur des Hawks Duncan Keith a été le joueur le plus utilisé des deux formations avec 49:51 de temps de jeu.
En deuxième période de prolongation, Andrew Shaw s’est vu refuser un but puisqu’il a intentionnellement envoyé la rondelle dans le filet avec sa tête. Les Hawks évoluaient alors en avantage numérique.
Shaw et Marian Hossa ont signé les autres buts des Hawks, qui ont vu Corey Crawford bloquer 60 rondelles.
Andrew Cogliano et Corey Perry ont fait mouche pour les Ducks, qui ont pu compter sur 53 arrêts de Frederik Andersen.
Le troisième match de la série sera présenté jeudi soir, à Chicago.
Les Hawks sont invaincus en cinq matches au United Center, à ce point-ci des séries.
Shaw a fait dévier un tir frappé de Duncan Keith en avantage numérique, à 2:14 au premier vingt. Patrick Maroon des Ducks était au banc des punitions, ayant donné de la bande.
Hossa a porté le score à 2-0 Chicago en redirigeant un rebond à 6:19 au premier tiers, encore là avec les siens en supériorité. Clayton Stoner avait été puni pour un double échec.
À ce point-là du match, les Blackhawks dominaient 8-1 au niveau des tirs.
Cogliano a réduit l'écart avant la fin du premier engagement, quand une rondelle a dévié contre son patin sur un tir de Nate Thompson, à 9:14.
Les Ducks ont ensuite mitraillé Crawford de 19 tirs en deuxième période, créant l'impasse 2-2 en fin d'engagement. Perry a brillamment fait dévier un tir de Ryan Getzlaf, à 17:30.

Jelena Jankovic, Samantha Stosur et Sloane Stephens passent en quarts de finale à Strasbourg

http://www.rds.ca/tennis/

Jelena Jankovic
Jelena Jankovic (Source d'image: Getty )

STRASBOURG, France - Jelena Jankovic s'est assurée sa place en quarts de finale des Internationaux de Strasbourg en vertu de sa victoire de 6-3 et 6-3 aux dépens de Zheng Saisai.
Dans un match ponctué de 11 bris de service, Jankovic, âgée de 30 ans, a démontré plus de constance pour obtenir un match contre Sloane Stephens dans ce tournoi disputé sur terre battue.
Ancienne no 1 mondiale, Jankovic a glissé jusqu'au 25e rang au classement WTA tandis que Stephens a fait impression il y a deux ans en disputant les demi-finales aux Internationaux d'Australie.
Avant Strasbourg, Stephens avait remporté seulement deux matchs sur terre battue cette année. Mais la joueuse de 22 ans a perdu seulement cinq points sur sa première balle de service et a réussi un bris à chaque manche pour signer un gain de 6-3, 6-4 aux dépens de sa compatriote américaine Coco Vandeweghe.
Samantha Stosur, no 3, a elle aussi atteint les quarts de finale sans même échanger une balle, alors qu'elle a profité du forfait en raison d'une blessure de son adversaire Lesia Tsurenko.
L'Ukrainienne de 25 ans est blessée au dos.
Stosur affrontera Ajla Tomljanovic, tombeuse de Shelby Rogers 7-6 (6), 3-6, 6-2.

La relève du Canadien de Montréal en 2014-2015

http://www.rds.ca/hockey/canadiens/

Jarred Tinordi
Jarred Tinordi (Source d'image: Vincent Éthier )

Les derniers repêchages du Canadien de Montréal ont été excellents et voici des nouvelles sur les joueurs qui ont été repêchés depuis quelques saisons.
S’il y a un facteur qui a été frappant dans la relève cette saison, c’est surtout celui des blessures, car plusieurs joueurs ont été incommodés à ce chapitre, Dalton Thrower, Jérémy Grégoire, Michael McCarron, Tim Bozon, Colin Sullivan, Hayden Hawkey, qui ont tous raté plusieurs matchs.
Voici un petit aperçu du rendement des joueurs qui ont joué dans les équipes juniors, universitaires ou européennes lors de la saison 2014-2015.
Regardons de plus près les joueurs repêchés en 2010 dans ce premier relevé.
REPÊCHAGE DE 2010
Jarred Tinordi
Défenseur, lance de la gauche.
Né le 20 février 1992, 6’06’’, 227 livres.
Premier choix, le 22e au total.
Depuis son arrivée dans l’organisation, il s’est beaucoup promené entre les Bulldogs de Hamilton et le Canadien de Montréal, n’ayant pas réussi à se dénicher un poste permanent avec le Tricolore.
En 2014-2015, il a présenté un dossier de 1-6-7 avec un différentiel de plus neuf et 36 minutes de punition en 44 matchs avec les Bulldogs de Hamilton et de 0-2-2 avec un différentiel de moins cinq et 19 minutes de pénalité lors de ses 13 rencontres disputées avec le Canadien de Montréal.
En trois saisons, il a eu un rendement de 6-23-29 avec un diffférentiel de moins neuf en 158 matchs avec les Bulldogs et de 0-6-6 avec un différentiel de moins deux en 43 matchs avec le Canadien.
La fin de la saison a été très difficile, car après avoir été blessé au bas du corps, le 28 février dernier, il est revenu au jeu, mais a été blessé à un poignet le 15 mars et a dû subir une intervention chirurgicale, le 21 avril, ce qui le plaçait sur la liste des blessés pour une période de deux à trois mois.
Son contrat prendra fin à la fin de la saison 2015-2016 et il sera intéressant de suivre son évolution à compter du prochain camp d’entraînement, car il commence à se faire tard pour ce premier choix du Tricolore de 2010.
LA FICHE DE JARRED TINORDI DANS LA LAH
SAISONS-ÉQUIPES--PJ-B-A-PTS-(P/M)-PUN
2012-2013-Hamilton----67-2-11-13-(M 14)-71
2013-2014-Hamilton----47-3-6-9-(M 4)-70
2014-2015-Hamilton----44-1-6-7-(P 9)-36
TOTAUX-LAH----------158-6-23-29-(M 9)-177
LA FICHE DE JARRED TINORDI DANS LA LNH
2012-2013-Montréal----8-0-2-2-(P 5)-2
2013-2014-Montréal----22-0-2-2-(M 2)-40
2014-2015-Montréal----13-0-2-2-(M 5)-19
TOTAUX-LNH----------43-0-6-6-(M 2)-61
SÉRIES ÉLIMINATOIRES
2012-2013-Montréal----5-0-1-1-(M 3)-15
TOTAUX-LNH------5-0-1-1-(M 3)-15

Mark MacMillan
Centre/Ailier droit, lance de la gauche.
Né le 23 janvier 1992, 6’00’’, 183 livres.
Deuxième choix, le 113e au total.
Après avoir présenté un dossier de 10-16-26 avec un différentiel de moins quatre en 38 matchs avec les Fighting Sioux de l’Université du Dakota du Nord dans la NCAA en 2013-2014, l’assistant-capitaine de l’équipe a eu un dossier de 16-9-25 avec un différentiel de plus neuf en 29 matchs cette saison.
Il a été blessé au bas du corps, le 28 février dernier et suite à une intervention chirurgicale qui est survenue le 4 mars, il a raté le reste de la saison.
Il a eu un rendement global de 46-53-99 avec un différentiel de plus 16 et 107 minutes de punitions en 151 matchs réguliers, lors de sa carrière de quatre saisons avec cette formation, de 2011-2012 à 2014-2015.
LA FICHE DE MARK MACMILLAN DANS LA NCAA
SAISONS-ÉQUIPES-------------PJ-B-A-PTS-(P/M)-PUN
2011-2012-Uni. North Dakota----42-7-16-23-(P 1)-26
2012-2013-Uni. North Dakota----42-13-12-25-(P 10)-28
2013-2014-Uni. North Dakota----38-10-16-26-(M 4)-26
2014-2015-Uni. North Dakota----29-16-9-25-(P 9)-27
TOTAUX-NCAA------------------151-46-53-99-(P 16)-107

(N.B. : vendredi, le 22 mai, ce sera le relevé des joueurs repêchés en 2011, Josiah Didier, Darren Dietz et Colin Sullivan.)

Le Canadien s'incline 2-1 en prolongation

http://www.lapresse.ca/sports/hockey/ Publié le 21 mars 2017 à 22h35   |  Mis à jour le 22 mars 2017 à 07h36 Dans la défaite, Al Monto...