jeudi 10 mars 2016

P.K. SUBBAN A RENCONTRÉ BÉBÉ BÉATRICE

P.K. Subban, bébé Béatrice
P.K. Subban bébé Béatrice ainsi que sa famille
P.K. Subban a pris quelques minutes après le match contre les Stars de Dallas pour rencontrer bébé Béatrice ainsi que sa famille.
Le joueur des Canadiens avait accidentellement atteint le poupon âgé d'un mois en lançant une rondelle dans les gradins au terme de l'entraînement ouvert au public, le 21 février dernier, au Centre Bell.
Subban avait précisé qu'il allait organiser une rencontre avec la famille concernée même s'il n'était pas volontairement responsable.

LARS ELLER PRÉSENT À L’ENTRAÎNEMENT; P.K. SUBBAN ET ANDREI MARKOV ABSENTS

http://25stanley.com/category/juste-canadiens

P.K. Subban
P.K. Subban,
Lars Eller a retrouvé ses coéquipiers lors de l'entraînement matinal des Canadiens, à Brossard, mercredi matin. Toutefois, il portait un chandail bleu pâle, ce qui fait en sorte qu'il ne peut pas recevoir de contacts.
Il représente un cas douteux pour le match face aux Sabres de Buffalo jeudi soir. Le Danois a raté la partie contre les Stars de Dallas mardi dernier et il pourrait devoir abdiquer une fois de plus.
P.K. Subban, lui, a profité d'un congé thérapeutique tandis qu'Andrei Markov a seulement pris un congé pour avoir du repos.
Pour une quatrième journée d'affilée, Subban ne sera pas disponible pour parler aux représentants des médias.
Brian Gionta, Josh Gorges et compagnie seront au Centre Bell demain. Mike Condon devrait être le gardien partant du Tricolore. Pour ce qui est d'Eller, sa présence est loin d'être acquise.
Trios à l'entraînementPacioretty-Galchenyuk-Andrighetto
Matteau-Plekanec-Byron
JDLR-McCarron-Mitchell
Lessio-Danault-Brown

Chicago et Montréal, deux mondes différents pour Phillip Danault

http://www.rds.ca/hockey/canadiens/

Phillip Danault
Phillip Danault (Source d'image:PC)


BROSSARD – Phillip Danault n’a quand même pas commencé sa carrière avec une équipe évoluant dans un certain anonymat comme les Coyotes, les Devils ou les Hurricanes. Il appartenait aux Blackhawks de Chicago qui représentent le nouveau modèle d’une dynastie dans la LNH.
Pourtant, il n’hésite pas à admettre que son échange l’ayant envoyé au Canadien a complètement changé sa réalité quotidienne.
« C’est totalement différent! », a-t-il admis sans aucunement voir cet autre univers de manière négative.

« La popularité de l’équipe est différente à l’extérieur de la patinoire et il faut faire plus attention, je pense que c’est normal », a mentionné le joueur de centre.
À travers ses 32 premiers matchs dans le circuit Bettman, dans l’uniforme des Hawks, Danault se retrouvait dans un environnement moins frénétique qu’à Montréal. Depuis la transaction du 26 février, Danault a été plongé dans le monde particulier du Tricolore et il a savouré le côté le plus réjouissant de cette réalité quand il a inscrit son premier but, mardi soir, avec sa nouvelle organisation.
Après avoir encaissé le choc de quitter l’une des puissances du hockey, Danault a rapidement raccroché un sourire à son visage. À l’approche des meilleures années de sa carrière, il a hérité du privilège de jouer pour l’équipe de sa province natale.
Par contre, ce changement nécessite une adaptation de taille puisqu’il est instantanément devenu un centre d’attention en tant que Québécois et francophone. Danault a pu se tourner vers son agent, Stéphane Fiset, pour le préparer à cette réalité.  
« Quand je jouais à Chicago, on se parlait, mais pas aussi souvent que maintenant. Le contexte est différent à Montréal et je suis très content de miser sur son support. Il faut être vigilant et il a eu de très bons conseils pour moi, il a déjà joué pour le Canadien en plus », a convenu Danault à propos de son agent qui œuvre pour la firme de Don Meehan.
Dès que la transaction a été conclue, Fiset savait qu’il aurait à offrir certains conseils à son client de 23 ans.
« Au moins, le Canadien encadre et prépare bien ses joueurs. Mon rôle était de lui faire comprendre que les journalistes vont être nombreux et qu’il sera sollicité souvent autant pour après les entraînements que les matchs. Il est quand même l’un des rares francophones dans le club », a expliqué Fiset.
« Je devais aussi le préparer pour les distractions. En arrivant à ce moment-ci de la saison, il reste dans un hôtel au centre-ville et ce n’est pas vrai que tu restes toujours dans ta chambre, les distractions sont nombreuses », a ajouté le résident de Victoriaville.
Fiset aurait pu « patiner » bien davantage avec un client plus problématique ou difficile à contrôler.
« Il est mature et il a beaucoup appris à Chicago, on peut dire qu’il a été dans une bonne école avant d’arriver ici. De plus, il est rendu à un point dans sa vie où il a une copine sérieuse, ça l’aide à bien démarrer son parcours à Montréal et ne pas se laisser distraire », a évoqué l’agent du nouveau numéro 24 du Tricolore.
Fiset a terminé sa carrière dans la Ligue nationale avec le Canadien en 2001-2002 et il a pris Danault sous son aile il y a déjà plusieurs années.
« Il faut dire que les Danault, ça fait longtemps que je les connais, ce sont de bons amis. Son père, Alain, était l’annonceur maison à Victoriaville quand je jouais (à la fin des années 80) pour les Tigres! Je travaille avec Phillip depuis qu’il a commencé dans le midget AAA avec les Estacades à Trois-Rivières », a précisé l’ancien gardien des Nordiques, de l’Avalanche, des Kings et du Tricolore.  
Un futur meneur au sein du Canadien?
Le directeur général Marc Bergevin a connu Danault lorsque les Hawks l’ont sélectionné au 26e rang en 2011. Il savait donc ce qu’il obtiendrait quand il a procédé à cette transaction. En Danault, il mettait la main sur un centre plus que fiable pour piloter le troisième ou le quatrième trio.
« Je veux continuer de progresser pour devenir le meilleur troisième centre que je peux. C’est important de le faire parce qu’ils sont plusieurs à être dominants à ce poste à travers la LNH. Je pense immédiatement à Ryan Kesler. Je dois aussi augmenter ma force physique pour aider mon travail sur les mises au jeu », a décrit Danault.  
« Je n’aime pas vraiment Kesler, mais il peut aider son équipe de plusieurs façons. Bien sûr, il y a Patrice Bergeron au sommet de cette catégorie, il est tout un exemple à suivre », a ciblé le Québécois parmi les joueurs desquels il peut s’inspirer.
Ses services sont déjà appréciés par le Canadien, mais il veut pousser la relation à un autre niveau.
« Je me suis toujours vu comme un joueur polyvalent qui est solide défensivement et qui peut contribuer à l’occasion en attaque. Je peux également accomplir le travail en infériorité numérique, je me vois comme un homme de confiance de l’entraîneur », a avancé le gaucher.
Dans son rôle d’évaluateur, Fiset ne se fait pas d’illusions sur le sommet que son dynamique client atteindra.  
« Je ne pense pas qu’il va monter sur les deux premiers trios dans la LNH, mais il peut facilement remplacer temporairement un joueur quand c’est nécessaire pour quelques matchs. Je le vois connaître une longue carrière comme troisième ou quatrième centre selon la profondeur dans l’organisation », a indiqué Fiset.
Par contre, il est persuadé que son protégé se hissera parmi les meneurs du Canadien au point de se voir confier une récompense d’envergure.
« Chose certaine, je le vois un jour avec une lettre sur son chandail. Il a été capitaine à l’âge de 17 ans dans le junior (avec Victoriaville). Ça démontre beaucoup de leadership de sa part. Il est tellement passionné qu’il fera un bon bout de chemin », a prédit Fiset.
« Les gens de Montréal vont l’adorer, il travaille très fort », a conclu l’agent qui ne s’inquiète pas du tout du prochain contrat à signer pour son client en raison de son statut de joueur autonome avec restriction.

La LNH dévoile son programme pour son centenaire

http://www.985sports.ca/hockey/nouvelles/

Publié par La Presse Canadienne le mercredi 09 mars 2016 à 19h57. Modifié par 98,5 fm à 20h36.
La LNH dévoile son programme pour son centenaire
NEW YORK - Les Maple Leafs vont accueillir les Red Wings de Detroit au BMO Field de Toronto le 1er janvier 2017 pour la Classique du centenaire de la LNH.
La ligue a annoncé la nouvelle mercredi, en plus de confirmer que les Penguins recevront les Flyers de Philadelphie au Heinz Field de Pittsburgh le 18 février 2017 dans le cadre de la Série des stades. La LNH a également confirmé que la Classique hivernale aura lieu le 2 janvier 2017, quand les Blues affronteront les Blackhawks de Chicago au Busch Stadium de St. Louis.

Le match entre les Maple Leafs et les Red Wings sera l'un des événements spéciaux organisés par la LNH lors des célébrations de son 100e anniversaire.

Le match sera une reprise de la Classique hivernale de 2014, quand une foule record de 105 491 spectateurs avaient vu les Maple Leafs battre les Red Wings 3-2 en fusillade au Michigan Stadium, à Ann Arbor, au Michigan.

Le commissaire de la LNH, Gary Bettman, a également noté par le biais d'un communiqué qu'il s'agissait d'une occasion pour célébrer le centenaire de Toronto dans la LNH et le 150e anniversaire du Canada.

Le BMO Field est le domicile du Toronto FC, dans la Major League Soccer. Il accueillera aussi les matchs des Argonauts de Toronto, dans la Ligue canadienne de football, à compter de la saison 2016.

Pour leur part, les Flyers et les Penguins souligneront leur 50e anniversaire en écrivant un nouveau chapitre de la bataille de la Pennsylvanie sur le terrain des Steelers de Pittsburgh, dans la NFL. Les deux équipes ont fait partie de la première expansion de la LNH lors de la campagne 1967-68.

De leur côté, les Blues en seront à un premier match extérieur, tandis que les Blackhawks iront jouer dehors pour une cinquième fois.

La LNH avait déjà confirmé la présentation de la Classique héritage entre les Oilers d'Edmonton et les Jets au Investors Group Field de Winnipeg. Ce match aura lieu le 23 octobre prochain.

À VOIR: 46 gains de suite des Warriors à domicile; Curry le magicien!

http://www.985sports.ca/divers/nouvelles/

Publié par Charles Payette pour 98,5fm Sports le jeudi 10 mars 2016 à 06h06. Modifié à 07h14.
À VOIR: 46 gains de suite des Warriors à domicile; Curry le magicien!
Stephen Curry/Keith Allison
(98,5 Sports) - Les Warriors de Golden State ne perdent plus à domicile. Après un gain de 115-94 face au Jazz de l'Utah, hier soir, ils ont quitté le plancher du Orecla Arena victorieux pour une 46e fois de suite, améliorant leur propre marque de succès.
Cette saison, les Warriors présentent un dossier de 28-0 dans leur repère et leur fiche globale est de 57 victoires contre six revers.

Le meilleur dossier de l'histoire pour une saison en NBA (72-10) a été inscrit en 1995-96 par les Bulls de Chicago, alors menés par un certain Michael Jordan. Les Warriors devront remporter 16 de leur 19 derniers matchs pour battre la marque des Bulls.

Hier soir, Stephen Curry a encore épaté la galerie en inscrivant un panier d’une distance de 55 pieds tout juste avant le son de la sirène à la mi-temps.


Curry a toutefois connu une soirée tranquille au tableau des marqueurs avec 12 points et 10 assistances. Klay Thompson a été le meilleur des Warrions avec 23 points.

«Ça me surprend» - Michel Therrien au sujet de Tinordi

http://www.985sports.ca/hockey/nouvelles/

Publié par Danielle Arsenault pour 98,5fm Sports le mercredi 09 mars 2016 à 14h21. Modifié à 14h33.
«Ça me surprend» - Michel Therrien au sujet de Tinordi
Jarred Tinordi/LNH
(98,5 Sports) - Après l'entraînement du Canadien, mercredi, les journalistes ont demandé à Michel Therrien de commenter la suspension de Jarred Tinordi pour dopage. L'entraîneur-chef du Tricolore s'est dit bien surpris de cette situation.
Un peu avant le début de l'entraînement quotidien du Canadien de Montréal, la LNH a annoncé qu'elle avait suspendu le défenseur des Coyotes de Phoenix, Jarred Tinordi, pour 20 matchs.


Michel Therrien était surpris et désolé d'apprendre la nouvelle.

«On connaît très bien le jeune. Oui, ça me surprend. C’est malheureux. Je ne connais pas tous les détails, mais ce que je peux vous dire, c’est que les joueurs, pas seulement (ceux) du Canadien, mais (ceux) de la LNH, ils sont très bien au fait de ce qu’ils doivent faire par la Ligue nationale et l’Association de joueurs (de la LNH)», a dit Therrien lors de son point de presse.

«C’était difficile de s’entraîner ce matin, a admis le capitaine Max Pacioretty et ancien coéquipier de Jarred Tinordi. On a appris ça juste avant de sauter sur la patinoire ce matin. Il a vraisemblablement fait une erreur. Je ne connais pas les détails, mais selon son commentaire, il ne l’a pas fait de façon volontaire. C’est épeurant de voir que ça peut arriver à un aussi bon gars.»

Alors que de plus en plus d'athlètes professionnels et amateurs sont suspendus pour des offenses similaires - le cas le plus récent est celui de la joueuse de tennis russe, Maria Sharapova - Pacioretty n’hésite pas une seconde à donner l’absolution à son ancien coéquipier, de même qu'aux autres athlètes. Selon Pacioretty, ils ne le font pas tous de façon consciente.

«Je les crois à 100%. Spécialement avec Tinordi que je connais personnellement. Les gens utilisent le mot ‘’drogues’’, mais il y a tellement de choses qu’on croit pouvoir prendre, mais ça peut arriver qu’elles sont contaminées et que ton test (antidopage) soit positif après.»

Questionné à savoir si la culture du dopage avait envahi la LNH, Pacioretty estime qu'il serait peu probable que ce soit le cas, car il n’y aurait pas de bénéfices pour les hockeyeurs à prendre de telles substances.

«C’est frustrant, quand il s’agit de notre sport, on a beaucoup d’intégrité. Mais ultimement, tu es responsable de ce que tu mets dans ton corps», a-t-il dit.

Doublé de «Johnny Hockey»

http://www.985sports.ca/hockey/nouvelles/

Publié par La Presse Canadienne le jeudi 10 mars 2016 à 00h32. Modifié par Charles Payette à 06h18.
Doublé de «Johnny Hockey»
Johnny Gaudreau
CALGARY - Johnny Gaudreau a inscrit deux buts dans un intervalle de 10 secondes en première période en plus de mettre la table pour le but gagnant de Mikaël Backlund en prolongation dans une victoire de 3-2 des Flames de Calgary, mercredi, face aux Predators de Nashville.
Le meilleur marqueur des Flames avait été blanchi de la feuille de pointage lors de ses quatre matchs précédents, mais il est sorti de sa torpeur de manière spectaculaire. Il a mis fin au débat en étant patient avec la rondelle, permettant à Backlund de foncer au but pour tirer sur réception dans un filet ouvert.

Gaudreau totalise maintenant 66 points cette saison. Il a amassé 48 de ses points à domicile, ce qui le place au premier rang à ce chapitre dans la LNH, deux points devant Patrick Kane, des Blackhawks de Chicago.

Anthony Bitetto, avec son premier dans la LNH, et Mike Fisher ont permis aux Predators de venir de l'arrière pour forcer la présentation d'un bris d'égalité.

Les Predators, qui ont un dossier de 1-12 en prolongation, ont amassé au moins un point à leurs 14 derniers matchs (9-0-5), un record d'équipe. Ils connaissent aussi une séquence de 11-0-3 à l'étranger.

Joni Ortio a stoppé 24 tirs devant le filet des Flames. À l'autre bout de la patinoire, Carter Hutton a repoussé 31 lancers.

Le premier but de Gaudreau à 9:34 du premier vingt n'a d'abord pas été appelé. On croyait que son tir avait atteint le poteau et le jeu a continué jusqu'à ce qu'il soit interrompu par une sirène et que les arbitres ont reçu la confirmation que le tir avait plutôt atteint le fond du filet.

Sur la mise en jeu suivante, Gaudreau a accepté une passe de Sean Monahan, a doublé le défenseur des Preds Ryan Ellis, qui a chuté, et il a inscrit son 26e but de la saison à l'aide d'un tir entre les jambières de Hutton.

Carter tranche en surtemps et les Kings battent les Capitals

LOS ANGELES - Jeff Carter a touché la cible après 2:50 de jeu en prolongation et les Kings de Los Angeles ont défait les Capitals de Washington 4-3, mercredi, même s'ils ont gaspillé une avance de trois buts en troisième période.

Carter a profité d'une remise parfaite de Milan Lucic pour mettre fin au débat en déjouant le gardien Braden Holtby dans le haut du filet.

Vincent Lecavalier, Jake Muzzin et Lucic avaient donné les devants 3-0 aux Kings en première période, mais T.J. Oshie, Nicklas Backstrom et Dmitry Orlov ont orchestré la remontée des Capitals en troisième période.

Orlov a nivelé le pointage avec 3:22 à faire en temps réglementaire, quand il s'est avancé à travers la défensive des Kings avant de surprendre le gardien Jonathan Quick du revers.

Quick a effectué 29 arrêts dans la victoire. Pour sa part, Holtby a accordé quatre buts sur 30 tirs.

Les Kings ont repris le premier rang de la section Pacifique devant les Ducks d'Anaheim en signant une septième victoire en neuf parties.

Les Leafs mettent fin à une autre vilaine séquence

TORONTO - William Nylander a créé l'égalité avec moins de deux minutes à faire en temps réglementaire, Nikita Soshnikov a ensuite inscrit le but gagnant en fusillade et les Maple Leafs de Toronto ont évité de connaître leur pire série de défaites de la saison en venant à bout des Islanders de New York par la marque de 4-3, mercredi.

Il s'agit pour les Maple Leafs de seulement leur sixième victoire à leurs 28 derniers matchs (6-18-4) et ils ont mis fin à une série de cinq revers, à chaque fois par un écart d'un but.

Pour leur part, les Islanders se sont approchés à deux points des Rangers de New York et du deuxième rang de la section métropolitaine. Les Islanders doivent encore disputer deux matchs de plus que leurs rivaux cette saison.

Zach Hyman et Morgan Reilly ont aussi touché la cible en temps réglementaire pour les Maple Leafs, tandis que John Tavares, Nick Leddy et Ryan Strome ont généré l'offensive des Islanders.

Devant le filet des Leafs, Garret Sparts a accordé trois buts sur 27 tirs avant la fusillade. Du côté des Islanders, Thomas Greiss a effectué 32 arrêts pendant les 65 minutes de jeu.

En fusillade, Soshnikov a donné l'avantage aux Leafs lors de la quatrième ronde, quand il a surpris Greiss du revers entre ses jambières. Cal Clutterbuck a bousillé la dernière chance des Islanders en ratant la cible

Varlamov repousse les Ducks

DENVER - Semyon Varlamov a stoppé 37 tirs, Nathan MacKinnon a marqué son 21e but de la saison et l'Avalanche du Colorado a mis fin à la séquence de 14 matchs avec au moins un point des Ducks d'Anaheim en les battant 3-0, mercredi.

Andreas Martinsen et Shawn Matthias ont aussi touché la cible pour l'Avalanche, qui se retrouve au coeur d'une lutte avec le Wild du Minnesota pour la dernière place disponible pour les séries éliminatoires dans l'Association de l'Ouest.

Les Ducks ont subi une deuxième défaite de suite pour une première fois depuis décembre et ils ont vu leur série de six victoires à l'étranger prendre fin.

Le gardien des Ducks John Gibson a connu une rare mauvaise soirée. Avant les matchs de mercredi, il dominait le LNH avec une moyenne de 2,04, mais il a stoppé seulement 23 des 26 tirs dirigés vers lui.

L'Avalanche a dominé les Ducks 6-0 au chapitre des buts marqués lors de leurs deux duels jusqu'ici cette saison.

Les Canucks font taire les Coyotes

VANCOUVER - Markus Granlund a tranché en prolongation et les Canucks de Vancouver ont défait les Coyotes de l'Arizona 3-2, mercredi.

Radim Vrbata et Luca Sbisa ont aussi touché la cible pour les Canucks. Jacob Markstrom a effectué 32 arrêts.

Kevin Connauton et Tobias Rieder ont fait bouger les cordages du côté des Coyotes, qui ont perdu neuf de leurs 10 derniers matchs. Louis Domingue a repoussé 28 lancers.

Granlund a mis fin au match après 1:42 de jeu en supplémentaire. Il a inscrit son premier but avec les Canucks quand il a pu profiter du retour d'un lancer de Jake Virtanen lors d'une descente à deux contre un.

Markstrom avait frustré Max Domi en échappée quelques instants plus tôt.

Mario Tremblay reconnu coupable de refus d’obtempérer

http://ici.radio-canada.ca/regions/saguenay-lac/

Mario Tremblay
Mario Tremblay  Photo :  Michel Mercé (archives)
L'ex-hockeyeur Mario Tremblay est reconnu coupable d'avoir refusé d'obéir à un policier. Il est toutefois acquitté d'une accusation de conduite avec les facultés affaiblies.
L'affaire impliquant l'homme originaire d'Alma a connu son dénouement mercredi.

Le refus d'obtempérer à un policier est une accusation plus grave que celle de conduite en état d'ébriété aux yeux de la loi. Le Journal de Québec rapporte que M. Tremblay doit payer une amende de 1000 dollars. Il perd également son permis de conduire pour plusieurs mois.

L'ancien entraîneur du Canadien avait été arrêté à Mascouche en janvier 2013 alors qu'il roulait à environ 80 kilomètres à l'heure dans une zone de 50. Il avait alors refusé de souffler dans l'ivressomètre.

Jarred Tinordi était avec le CH quand il a passé des tests antidopage

http://www.985sports.ca/hockey/nouvelles/

Publié par Charles Payette pour 98,5fm Sports le mercredi 09 mars 2016 à 11h16. Modifié par 98,5 fm à 19h46.
Jarred Tinordi était avec le CH quand il a passé des tests antidopage
Jarred Tinordi a maille à partir avec Nick Ritchie des Ducks d'Anaheim/AP
(98,5 Sports) - Le défenseur des Coyotes de Phoenix Jarred Tinordi a écopé d'une suspension de 20 matchs pour avoir enfreint la politique antidopage conjointe de la LNH et de l'Association des joueurs.
On en parle en ondes :
Écouter
Mis en ligne le mercredi 09 mars 2016 dans Les amateurs de sports avec Martin McGuire
La LNH a indiqué par voie de communiqué qu'en vertu de la convention collective, la suspension est assortie d'une participation obligatoire au programme d'aide à l'abus de substances conjoint de la LNH et de l'AJLNH pour une évaluation et un éventuel traitement.

Tinordi a confié par voie de communiqué émis par l'AJLNH qu'il n'avait pas volontairement pris une substance interdite, mais a ajouté qu'il acceptait la responsabilité d'avoir échoué à un test antidopage.

«Je suis extrêmement déçu d'avoir échoué à un test du programme antidopage de la LNH/AJLNH, a mentionné Tinordi. Je n'ai pas pris cette substance interdite volontairement. Je comprends, cependant, que je suis responsable de ce qui entre dans mon corps en tant qu'athlète professionnel et j'accepte la suspension. Je travaillerai fort afin d'effectuer mon retour sur la patinoire et je vais tirer une leçon de cette mésaventure frustrante.»

Le directeur général des Coyotes, Don Maloney, a également réagi à la nouvelle par voie de communiqué sur le site Internet de l'équipe.

«(Mardi) après-midi, nous avons été mis au courant de la situation avec Jarred Tinordi. L'organisation des Coyotes de l'Arizona appuie totalement le programme antidopage conjoint de la LNH/AJLNH. Nous continuerons d'appuyer Jarred pendant ce processus. Nous n'émettrons pas de nouveaux commentaires jusqu'à nouvel ordre.»

Avec le CH au moment des tests?

Tinordi a été acquis par les Coyotes de l'Arizona le 15 janvier avec l'attaquant Stefan Fournier en retour du défenseur Victor Bartley et de l'homme fort John Scott. Il a écopé 12 minutes de pénalité en sept matchs avec les Coyotes cette saison.

Si on se fie aux propos de l'entraîneur des Coyotes Dave Tippett, les tests antidopage de Tinordi ont eu lieu alors qu'il évoluait avec le Canadien, donc bien avant qu'il soit échangé.

«La suspension à Tinordi nous a pris par surprise, a-t-il dit en point de presse mercredi. On l'a appris hier (mardi). Et de ce que j'en sais, ça remonte avant qu'il soit arrivé avec notre équipe. Je n'étais au courant de rien, mais la Ligue et l'Association des joueurs vont s'occuper de ça. C'est malheureux pour Jarred.»

Tippett a également indiqué que personne tant dans l'organisation des Coyotes et du Canadien n'était au courant des résultats de ces tests avant de procéder à la transaction.

Le CH n'était pas au courant

Du côté du Canadien, le vice-président aux communications, Donald Beauchamp a indiqué que le Canadien n'était pas au courant que Jarred Tinordi avait testé positif avant de l'échanger aux Coyotes. Le CH l'a appris mercredi matin lorsque la LNH en a fait l'annonce.

Tinordi a inscrit six passes en 53 rencontres en carrière dans la LNH, dont 46 avec le Tricolore. Il a aussi obtenu une mention d'assistance en cinq matchs éliminatoires avec le CH.

L'Américain de six pieds, six pouces et 230 livres a été sélectionné en première ronde, 22e au total, par le Canadien lors du repêchage de la LNH en 2010.

(Avec La Presse Canadienne et Arizona Republic)

Le Canadien s'incline 2-1 en prolongation

http://www.lapresse.ca/sports/hockey/ Publié le 21 mars 2017 à 22h35   |  Mis à jour le 22 mars 2017 à 07h36 Dans la défaite, Al Monto...