samedi 5 mars 2016

David Lemieux n'a pas perdu sa motivation après sa défaite devant Gennady Golovkin

http://www.rds.ca/combat/boxe/

David Lemieux et Marc Ramsay
David Lemieux et Marc Ramsay (Source d'image:Vincent Éthier)
Francis Paquin
VENDREDI, 4 MARS 2016. 21:00

ROSEMÈRE, Qc - Cinq mois se sont écoulés depuis que David Lemieux s’est incliné devant Gennady Golovkin au Madison Square Garden de New York et l’ancien champion des poids moyens de l’IBF est maintenant prêt à entreprendre une nouvelle marche vers un titre mondial.
À un peu plus d’une semaine de son combat de retour qu’il disputera contre James De la Rosa samedi soir prochain à l’Olympia de Montréal, le boxeur québécois s’est offert un bain de foule et a assuré qu’il a complètement tourné la page sur la troisième défaite qu’il a subie en carrière.

« Je reprendrais un combat contre un adversaire du niveau de Golovkin n’importe quand, a avoué le cogneur droitier après un léger entraînement présenté dans un centre d’achats de la Rive-Nord de Montréal. Je me sens super bien et je n’ai pas perdu la motivation qui m’animait. »
Devenu champion à la suite de sa victoire sur Hassan N’Dam en mai dernier, Lemieux (34-3, 31 K.-O.) avait pris un pari très risqué en effectuant la première défense de son titre face à un des meilleurs boxeurs « livre pour livre » de la planète. Aujourd’hui encore, il ne regrette rien.
« Je n’ai jamais refusé un combat. Je suis devenu champion du monde et j’ai bien l’intention de le redevenir, a promis Lemieux. Il y a de gros projets qui s’en viennent et j’ai l’intention de prouver que je suis un meilleur boxeur qu’avant. J’ai vraiment confiance en mes moyens. »
Si Lemieux devait l’emporter samedi soir prochain, une place en sous-carte du gala qui mettra en vedette Saul « Canelo » Alvarez et Amir Khan le 7 mai à Las Vegas l’attend. Évidemment, un éventuel combat contre le détenteur de la ceinture des moyens du WBC est dans les cartons.
Un engagement irréprochable
Alors que le passé lui a offert une bonne dose d’adrénaline et que le futur s’annonce promoteur, il pourrait être possible de croire que Lemieux affiche un certain désintéressement à l’approche de son duel face à De la Rosa (23-3, 13 K.-O.). Eh bien non, c’est précisément le contraire.
« David est revenu rapidement dans le gymnase et nous avons pu nous entraîner pendant 10 bonnes semaines, s’est réjoui son entraîneur Marc Ramsay. David affiche toujours le même genre d’attitude et je n’ai pas eu besoin de le motiver parce qu’il ne se battait pas à New York.
« David suit la boxe de manière générale, ce qui signifie que De la Rosa ou Golovkin, c’est du pareil au même! Cela nous permet de nous concentrer sur un adversaire à la fois et comme il est revenu rapidement dans le gymnase, nous nous sommes attardés à certains petits détails. »
Les derniers mois ont même convaincu Ramsay que Lemieux a tout ce qu’il faut pour redevenir champion du monde dans un avenir rapproché, tellement il affiche de résilience face au passé.
« Chaque boxeur a ses forces et ses faiblesses et l’engagement de David est irréprochable, a expliqué l’entraîneur. C’est d’ailleurs un peu le message que je lui ai lancé après sa défaite…
« À la suite de ses revers devant (Marco Antonio) Rubio et (Joachim) Alcine, je me demandais s’il avait assez de caractère pour rebondir. Nous avons tous vu le résultat par la suite et s’il l’a fait une fois, il n’y a aucune raison qui justifie qu’il ne serait pas en mesure de répéter l’exploit. »