mercredi 16 mars 2016

«Je sentais le progrès dans mon ski» -Erik Guay sur le podium à St-Moritz

http://www.985sports.ca/divers/nouvelles/

Publié par La Presse Canadienne le mercredi 16 mars 2016 à 06h52. Modifié par Charles Payette à 09h26.
SAINT-MORITZ, Suisse - Érik Guay a pris la troisième place de l'épreuve de descente masculine des finales de Coupe du monde, disputée à Saint-Moritz, en Suisse. Le vétéran skieur de 34 ans a terminé l'épreuve à 54 centièmes de seconde du vainqueur, le Suisse Beat Feuz.
« Je sentais le progrès dans mon ski toute l’année malgré quelques petites blessures, je me suis concentré à tirer profit de chaque moment et cela a porté fruit aujourd’hui, je suis donc très heureux. »

Premier podium cette saison

L'Américain Steven Nyman s'est classé deuxième, à seulement 0,08 seconde du gagnant. L'autre Canadien en lice, Manuel Osborne-Paradis, a pour sa part terminé l'épreuve en 14e place, 1,66 seconde derrière le vainqueur.

Il s'agit d'un premier podium pour Guay cette saison; lui qui qui revendique le plus de podiums en Coupe du monde de l'histoire canadienne.

La descente d’aujourd’hui était le point culminant pour les skieurs les plus rapides au monde alors qu’ils prenaient d’assaut la piste de St-Moritz pour l’ultime descente de la saison avec des conditions éprouvantes en raison de la neige et de la faible visibilité.

Plusieurs changements

Pour Guay, l’épreuve s’est avérée la finale idéale d’une saison sans blessure, de changement d’entraîneur et de modifications à son équipement. Il avait raté toute la dernière saison en raison de problèmes à un genou.

« Au début de la présente saison, j’ai apporté quelques changements à mon équipement et je travaille avec un nouveau technicien et un nouvel entraîneur. Il m’a donc fallu faire plusieurs ajustements, mais je me sens désormais bien ancré et j’aurais presque souhaité que la saison se poursuive un peu. J’ai hâte de rentrer à la maison et passer un peu de temps avec mes filles et pouvoir, je l’espère, profiter un peu des pentes de ski et de la vie en famille. »

La course conclut ainsi la portion descente de la saison de Coupe du monde et l’italien Peter Fill a été honoré d’un globe de cristal du côté des hommes tandis que le trophée a été remis à l’américaine Lindsey Vonn chez les dames.

Les dames ont pris le relais des messieurs sur la piste de descente en matinée et la visibilité capricieuse leur a donné bien du fil à retordre pour ce dernier concours de descente de la saison.

La canadienne Larisa Yurkiw, nommée récemment Athlète féminine de l’année d’Alpine Canada Alpin pour ses trois podiums obtenus cette année, a commis quelques bévues aujourd’hui et s’est classée 17e.

Jeudi, les équipes de vitesse seront de nouveau sur le terrain pour prendre part au dernier super G de la saison.

Avec Canada Alpin