jeudi 10 mars 2016

Jarred Tinordi était avec le CH quand il a passé des tests antidopage

http://www.985sports.ca/hockey/nouvelles/

Publié par Charles Payette pour 98,5fm Sports le mercredi 09 mars 2016 à 11h16. Modifié par 98,5 fm à 19h46.
Jarred Tinordi était avec le CH quand il a passé des tests antidopage
Jarred Tinordi a maille à partir avec Nick Ritchie des Ducks d'Anaheim/AP
(98,5 Sports) - Le défenseur des Coyotes de Phoenix Jarred Tinordi a écopé d'une suspension de 20 matchs pour avoir enfreint la politique antidopage conjointe de la LNH et de l'Association des joueurs.
On en parle en ondes :
Écouter
Mis en ligne le mercredi 09 mars 2016 dans Les amateurs de sports avec Martin McGuire
La LNH a indiqué par voie de communiqué qu'en vertu de la convention collective, la suspension est assortie d'une participation obligatoire au programme d'aide à l'abus de substances conjoint de la LNH et de l'AJLNH pour une évaluation et un éventuel traitement.

Tinordi a confié par voie de communiqué émis par l'AJLNH qu'il n'avait pas volontairement pris une substance interdite, mais a ajouté qu'il acceptait la responsabilité d'avoir échoué à un test antidopage.

«Je suis extrêmement déçu d'avoir échoué à un test du programme antidopage de la LNH/AJLNH, a mentionné Tinordi. Je n'ai pas pris cette substance interdite volontairement. Je comprends, cependant, que je suis responsable de ce qui entre dans mon corps en tant qu'athlète professionnel et j'accepte la suspension. Je travaillerai fort afin d'effectuer mon retour sur la patinoire et je vais tirer une leçon de cette mésaventure frustrante.»

Le directeur général des Coyotes, Don Maloney, a également réagi à la nouvelle par voie de communiqué sur le site Internet de l'équipe.

«(Mardi) après-midi, nous avons été mis au courant de la situation avec Jarred Tinordi. L'organisation des Coyotes de l'Arizona appuie totalement le programme antidopage conjoint de la LNH/AJLNH. Nous continuerons d'appuyer Jarred pendant ce processus. Nous n'émettrons pas de nouveaux commentaires jusqu'à nouvel ordre.»

Avec le CH au moment des tests?

Tinordi a été acquis par les Coyotes de l'Arizona le 15 janvier avec l'attaquant Stefan Fournier en retour du défenseur Victor Bartley et de l'homme fort John Scott. Il a écopé 12 minutes de pénalité en sept matchs avec les Coyotes cette saison.

Si on se fie aux propos de l'entraîneur des Coyotes Dave Tippett, les tests antidopage de Tinordi ont eu lieu alors qu'il évoluait avec le Canadien, donc bien avant qu'il soit échangé.

«La suspension à Tinordi nous a pris par surprise, a-t-il dit en point de presse mercredi. On l'a appris hier (mardi). Et de ce que j'en sais, ça remonte avant qu'il soit arrivé avec notre équipe. Je n'étais au courant de rien, mais la Ligue et l'Association des joueurs vont s'occuper de ça. C'est malheureux pour Jarred.»

Tippett a également indiqué que personne tant dans l'organisation des Coyotes et du Canadien n'était au courant des résultats de ces tests avant de procéder à la transaction.

Le CH n'était pas au courant

Du côté du Canadien, le vice-président aux communications, Donald Beauchamp a indiqué que le Canadien n'était pas au courant que Jarred Tinordi avait testé positif avant de l'échanger aux Coyotes. Le CH l'a appris mercredi matin lorsque la LNH en a fait l'annonce.

Tinordi a inscrit six passes en 53 rencontres en carrière dans la LNH, dont 46 avec le Tricolore. Il a aussi obtenu une mention d'assistance en cinq matchs éliminatoires avec le CH.

L'Américain de six pieds, six pouces et 230 livres a été sélectionné en première ronde, 22e au total, par le Canadien lors du repêchage de la LNH en 2010.

(Avec La Presse Canadienne et Arizona Republic)