mercredi 29 juin 2016

Le Canadien échange P.K. Subban aux Predators en retour de Shea Weber

http://www.journaldemontreal.com/

Marc Bergevin réalise une très importante transaction en échangeant Subban à Nashville


MISE à JOUR 
BROSSARD | Le 29 juin 1990, Serge Savard envoyait Chris Chelios aux Blackhawks de Chicago contre un attaquant plus vieux, mais très doué en Denis Savard. Exactement 26 ans jour pour jour après cet immense échange, Marc Bergevin a également échangé un défenseur étoile en sacrifiant P.K. Subban pour obtenir un autre arrière en Shea Weber.
Il s’agit sans l’ombre d’un doute de l’une des transactions les plus importantes dans la riche histoire du Canadien. Depuis le départ de Patrick Roy et dans un plus petit registre de Mike Keane pour l’Avalanche du Colorado le 6 décembre 1995 en échange de Jocelyn Thibault, Andreï Kovalenko et Martin Rucinsky, le Tricolore n’avait jamais conclu un marché aussi majeur.
Savard et Réjean Houle, qui était dans le siège du DG lors de la tempête Roy, ont longtemps regretté leur décision. Quelques heures seulement après l’annonce de l’échange avec son homologue David Poile des Predators, Bergevin était très conscient que cette décision pourrait définir sa carrière.
«J’assume mes décisions et je vis avec les conséquences, a affirmé Bergevin. Quand tu es dans une position comme la mienne et que tu n’es pas prêt à faire ce type d’échange, tu n’es pas assis dans le bon siège.»
Thank you, merci @PKSubban1 for being a great Montreal Canadien and supporter of our community...Bonnie chance PK!
Plus qu’un joueur
À Montréal, Subban ne faisait pas toujours l’unanimité dans le vestiaire, mais il restait une image forte de l’équipe. Il était beaucoup plus qu’un simple défenseur. Plusieurs partisans l’adulaient pour ses talents sur la glace, mais aussi son implication au sein de la communauté. Il avait aussi promis un engagement de l’ordre de 10 millions à la Fondation de l’hôpital pour enfants.
« Je sais que nous venons d’échanger plus qu’un joueur, j’en suis très conscient, a répliqué Bergevin. Mais je suis ici pour prendre des décisions de hockey. Je comprends très bien cette réalité. »
Just spoke to Subban "I'll be @CanadiensMTL for life.Really happy to be going to a team that wants me in @PredsNHL."@NHL @NHLNetwork
« Je comprends que P.K. était très populaire. Je sais que nos partisans sont passionnés. C’est pour cette raison que Montréal est une ville spéciale.

Bergevin a hésité un peu avant de décrire sa conversation avec son propriétaire, Geoff Molson, pour lui annoncer le départ de Subban pour la capitale du country.

« Bien, écoutez, a-t-il dit avant une petite pause. Ce n’est pas des choses faciles. Je ne peux pas dire toutes les choses publiquement, mais Geoff m’a toujours supporté. Il a amené ici une personne de hockey en moi et il me laisse prendre mes décisions. Quand je fais une annonce qu’elle soit grosse ou petite, je l’annonce toujours à Geoff. Il m’a dit : "OK, merci".»
Avant le 1er juillet

Il y a quelques mois, Bergevin disait que les grosses transactions dans la LNH restaient très rares et qu’elles ne se faisaient pas aussi facilement qu’au PlayStation. À la fin de la saison, le DG du CH avait dit que Subban ne représentait pas un intouchable. « Si Wayne Gretzky a déjà été échangé, tous les joueurs peuvent l’être », avait-il utilisé comme image.

Au repêchage à Buffalo, Subban se retrouvait au cœur de multiples rumeurs. Bergevin avait mentionné aux nombreux journalistes devant lui qu’il ne magasinait pas le numéro 76, mais qu’il répondait à son téléphone.

Bergevin a maintenu le même discours moins d’une semaine plus tard.

« Non, je n’ai jamais magasiné P.K. Subban, jamais, a-t-il insisté. Mais dans notre monde des DG, on regarde les contrats des joueurs et quand on voit qu’il y a une date importante, tu t’informes toujours pour savoir ce qu’il se passe. Je pouvais écouter. Les Oilers ont échangé Taylor Hall (New Jersey), il était un deuxième choix au total (en réalité le premier choix au total en 2010). Je ne pense pas que Peter Chiarelli magasinait ouvertement Hall, mais quand il a eu l’occasion d’acquérir Adam Larsson, il l’a fait. »

La date importante était celle du 1er juillet. Subban, qui avait paraphé un contrat de neuf ans et 81 millions, détenait une clause de non-mouvement à partir du 1er juillet 2016. Pour ce qui est de Weber, les Predators devaient lui verser un boni de 8 millions cette même date.

Le CH devra maintenant faire ce chèque à Weber, mais Bergevin n’aura pas eu les mains liées en n’ayant pas à demander la permission à Subban de l’échanger.

P.K. SUBBAN: UN SÉJOUR MARQUANT

Voici les grandes lignes du séjour de 434 matchs de saison régulière du Torontois dans la métropole québécoise:
  • 22 juin 2007: Le Canadien repêche Pernell Karl Subban au 43e rang de l’encan amateur de la Ligue nationale de hockey (LNH).
  • 12 février 2010: Premier match dans la LNH; Subban obtient une mention d’aide dans une défaite face aux Flyers de Philadelphie.
  • 30 avril 2010: Baptême de feu en séries éliminatoires; le défenseur se mesure aux Capitals de Washington au tour initial.
  • 4 mai 2010: Premier but en carrière dans la LNH, en séries, face aux Penguins de Pittsburgh.
  • 11 novembre 2010: Premier but en carrière en saison régulière, dans une victoire aux dépens des Bruins à Boston.
  • 20 mars 2011: Tour du chapeau contre le Wild du Minnesota. Subban devient la première recrue évoluant à la ligne bleue du Canadien à réaliser un triplé dans un match.
  • 28 janvier 2013: Après avoir manqué les quatre parties initiales du calendrier écourté, Subban signe un contrat de deux ans et de 5,75 millions $.
  • 14 juin 2013: Obtention du trophée Norris, remis au défenseur de l’année dans la LNH.
  • 23 février 2014: Subban remporte la médaille d’or avec la formation canadienne aux Jeux olympiques de Sotchi.
  • 1er mai 2014: But victorieux en deuxième prolongation du premier match de la demi-finale de l’Association de l’Est contre les Bruins; des partisans de l’équipe perdante émettent des commentaires racistes à l’endroit de Subban après la rencontre.
  • 2 août 2014: Signature d’un contrat de huit ans et de 72 millions $, faisant de lui le joueur le mieux rémunéré de l’histoire du Tricolore.
  • 15 septembre 2014: Nomination à titre de cocapitaine du Canadien.
  • 16 septembre 2015: Engagement philanthropique de 10 millions $ auprès de l’Hôpital de Montréal pour enfants.
  • 31 janvier 2016: Présence au match des étoiles tenu à Nashville; Subban fait parler de lui en se déguisant en Jaromir Jagr lors du concours d’habiletés.
  • 10 mars 2016: Dernière partie de Subban dans l’uniforme du Bleu-Blanc-Rouge. Il quitte la patinoire du Centre Bell sur une civière en raison d’une blessure au cou, résultat d’une collision avec Alexei Emelin lors d’un match face aux Sabres de Buffalo.
  • 29 juin 2016: P.K. Subban est échangé aux Predators de Nashville en retour du défenseur Shea Weber.