lundi 4 avril 2016

Qu'on cesse les cachettes avec P.K. Subban

http://www.rds.ca/hockey/canadiens/

P.K. Subban
P.K. Subban (Source d'image:RDS)
GASTON THERRIEN
LUNDI, 4 AVR. 2016. 16:04
Le défenseur du Canadien P.K. Subban semble un joueur en pleine forme et prêt à revenir au jeu. D'ailleurs à l'entraînement, il porte un chandail comme les autres, ce qui signifie qu'il peut recevoir des contacts.
C'est évident que s'il y avait un risque quelconque, il aurait un chandail d'une couleur différente. Je ne suis pas dans le vestiaire et j'ignore ce que le médecin lui a dit. Peut-être qu'on lui a dit, " tu peux faire ce que tu veux dans les entraînements, mais pas dans les matchs. " J'ai un gros point d'interrogation dans mon esprit. Comme tout le monde, je spécule parce qu'on ne nous donne pas d'informations. Michel Therrien déclare qu'il attend que le médecin et P.K. donnent le feu vert, mais P.K. refuse de répondre aux questions concernant sa blessure.

Si P.K. est encore blessé, rien n'y paraît parce qu'il danse sur la glace avec autant d'aisance qu'il le fait lors de parties. S'il avait encore des séquelles d'une commotion, il aurait un chandail d'une autre couleur.
À l'image de la saison du Canadien, on fait dans la cachette et on laisse les observateurs spéculer. L'organisation ne nous dit jamais rien et pourtant l'équipe ne se bat même plus pour une place dans les séries.
Je ne sais pas ce que le club a à cacher. Subban porte pourtant un chandail régulier alors il devrait être en mesure de jouer. C'est la première fois de ma vie que je vois ça, mais il faut dire que c'est aussi la première fois de ma vie que je vois le Canadien agir de la sorte envers les gens qui suivent le club et les amateurs.
Si la haute direction juge qu'il n'est pas nécessaire de le ramener cette saison étant donné que le club ne participera pas aux séries, elle n'a qu'à le dire. Quand on prend une décision en fonction du bien-être du club ou d'un joueur, il n'y aura personne pour critiquer, mais qu'on nous le dise.
Si Subban ne joue pas d'ici la fin de la saison, le Canadien devrait logiquement refuser que son défenseur participe au Championnat du monde. S'il ne peut pas aider le Canadien, il ne peut pas aider l'équipe nationale. On va nous dire qu'il reste encore du temps avant ce tournoi et qu'il pourra guérir. C'est incompréhensible. Si P.K. garde des séquelles de sa blessure, je pense qu'on ne devrait courir aucun risque. Il faut penser d'abord en fonction du Canadien et non pas en fonction du Canada.
Une récompense pour John Scott
Si le Canadien avait affronté les Flyers ou les Bruins, j'aurais mieux compris le rappel de John Scott, mais les adversaires du Canadien ont des formations basées sur le talent et la vitesse. Je vois mal comment Scott pourrait bien s'intégrer dans l'un des trois derniers matchs de l'équipe.
Son rappel d'un match est pour le récompenser, mais le récompenser de quoi? On aurait dû le faire au match des étoiles de la LNH en lui donnant un chandail et un sac d'équipement du Canadien.
La direction est devenue sentimentale avec trois matchs à écouler à la saison. C'est une autre décision inexplicable. En plus, c'est Michael McCarron qui écope. Certains vont dire qu'on l'a vu 20 parties, mais on disait tellement de bien de ce premier choix au repêchage il y a deux semaines à peine. Qu'on le laisse jouer et prendre de l'expérience. Les IceCaps comme le Canadien ne participeront pas aux séries. Il est donc condamné à terminer la saison dans la LAH ou à revenir avec le Canadien quand Scott aura disputé son match.
Le Canadien est dur à suivre. Si c'était le cas depuis une semaine, ça pourrait passer, mais c'est comme ça depuis longtemps. On a du mal à suivre la logique des décisions de l'équipe. Comme observateur j'assiste régulièrement aux pratiques et je m'y perds alors, imaginez le partisan qui n'y est pas.
Le trio de gardiens
Le Canadien doit agir dans son intérêt et non pas en fonction des individus. Je ne sais pas pour quelle raison on a promis un match à Charlie Lindgren et pas à Zachary Fucale, qui est un espoir du club.
Carey Price travaille fort pour revenir au jeu et je lui souhaite de participer à au moins un match au Centre Bell s'il est rétabli. S'il n'est pas à 100% de sa forme, les médecins vont logiquement lui interdire de jouer une rencontre. Il mériterait de terminer la saison entre les poteaux devant ses partisans pour lui permettre de dissiper les doutes dans son esprit si bien sûr, il est totalement rétabli.
D'ici à samedi, on pourrait voir successivement Mike Condon, Lindgren et Price pour compléter la saison régulière. Encore là, si Price a le feu vert mercredi, on pourrait donner deux périodes à Lindgren et l'autre au numéro 31.
*propos recueillis par Robert Latendresse