mercredi 7 octobre 2015

Roy à risque au Colorado | Therrien estime que le CH est en avance sur l’an dernier | En rafale

http://www.danslescoulisses.com/fr/

Publié le 6 octobre 2015 à 17:33 par

Harrison Kingsley

La saison qui s’amorce en sera une importante pour Patrick Roy et l’Avalanche du Colorado. Une année après la saison de rêve où on l’a couronné à titre d’entraîneur par excellence dans la LNH, Patrick Roy n’a pu guider son équipe vers les séries éliminatoires, terminant au 21e échelon du circuit. Au cours de la saison morte, on a fait du ménage au Colorado en laissant partir certains joueurs importants de l’équipe comme Ryan O’Reilly et Jamie McGinn et on est allé chercher du renfort à la ligne bleue en embauchant François Beauchemin, Nikita Zadorov et Brandon Gormley. Roy a maintenant le mandat de conduire l’Avalanche vers une participation aux séries éliminatoires, ce qui ne sera pas chose facile. S’il y parvient, son emploi est assuré, mais s’il fallait que l’équipe connaisse des difficultés en début de saison, cela pourrait s’avérer fatal à l’ancien gardien vedette des Canadiens et de l’Avalanche. Pour un, Peter Barzilai, du USA Today Sports, estime que Roy pourrait bien être le tout premier entraîneur-chef à se faire congédier cette saison. L’avenir saura nous dire s’il a vu juste. LIEN
Photo : Denver Post
Photo : Denver Post
L’entraîneur-chef des Canadiens, Michel Therrien, a confié qu’il croit que son équipe est en avance par rapport à la saison dernière. Selon lui, les ajouts d’Alexander Semin et de Tomas Fleischmann par le directeur général Marc Bergevin apporteront une profondeur et imposeront une plus grande stabilité à la formation. De l’aveu du pilote du CH, si la chimie arrive à s’installer rapidement, les choses se passeront bien. Au sujet des attentes élevées envers le Tricolore, le gardien de but Carey Price a accepté de donner son opinion. Il affirme que la clé est de gérer les attentes élevées des gens en se concentrant sur la voie à emprunter pour y parvenir, sans faire la gaffe de comparer avec les années ultérieures. Price a beaucoup gagné en maturité au cours des dernières années et c’est tout en son honneur. Au sujet de celui qui défraie les manchettes depuis son accident d’automobile de dimanche dernier, l’entraîneur a préféré s’abstenir de commenter davantage, préférant se concentrer sur la saison qui s’amorce demain. LIEN
Michel Therrien est un fan de Jacob De La Rose, on le sait, il a de nouveau répété à quel point il appréciait le jeu défensif de ce dernier et qu’il faisait tellement bien les petites choses sans la rondelle…#LeProblèmeC’estAvecLaRondelle???
Lire la suite...