dimanche 13 novembre 2016

D'autres records pour le CH

http://www.lapresse.ca/sports/hockey/

Publié le 12 novembre 2016 à 22h02 | Mis à jour le 13 novembre 2016 à 07h04
But de Max Pacioretty, en deuxième période, samedi... (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)
But de Max Pacioretty, en deuxième période, samedi soir
PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE
À force d'accumuler les victoires, le Canadien continue à écrire de nouvelles pages de son histoire plus que centenaire. Contre des Red Wings qui n'ont jamais été dans le coup, le Tricolore n'a eu aucun mal à s'imposer au compte de 5-0.
Andrew Shaw a animé l'attaque avec un but et deux passes, tandis que Max Pacioretty, son compagnon de trio, a inscrit son premier but en sept matchs, en plus d'ajouter une aide.
Cette victoire porte à 13-1-1 la fiche du CH cette saison, et lui permet d'établir un record d'équipe, avec 27 points dans les 15 premiers matchs. L'ancienne marque était de 25.
Les hommes de Michel Therrien demeurent aussi parfaits à domicile, avec 10 victoires en 10 sorties. Ils battent ainsi le record de neuf victoires de suite à la maison en lever de rideau, établie en 1953-1954.
Parlant de perfection, Carey Price conserve lui aussi sa fiche immaculée : 10-0-0. Avec ses cinq victoires en Coupe du monde et ses trois gains l'an passé avant de tomber au combat, l'homme masqué a remporté ses 18 derniers départs, un chiffre qui dépasse l'entendement.
Price a repoussé 25 tirs pour signer son deuxième jeu blanc de la saison.
Départ en force
Les visiteurs ne semblaient pas déborder d'énergie d'entrée de jeu, et le Canadien a vite fait de lui couper tout ce qu'il pouvait leur rester dans les jambes.
Shaw a orchestré le premier but de la soirée, dès la cinquième minute. Avec sa combativité, il a pris trois fois ses propres retours, avant de voir Phillip Danault pousser dans le filet une rondelle qui demeurait libre dans le demi-cercle de Jimmy Howard.
Pour Danault, c'était un troisième but dans les quatre derniers matchs.
Moins de quatre minutes plus tard, Paul Byron a profité du cafouillage du défenseur Niklas Kronwall à la ligne bleue pour partir seul et déjouer Howard. Le Franco-Ontarien marquait ainsi dans un troisième match de suite et compte 10 points après 15 matchs. Pas mal pour un joueur réclamé au ballottage.
Puis, en toute fin de période, Shea Weber a fait comme Byron et a marqué en se servant de sa spécialité, le tir frappé, en l'occurrence. C'était un sixième but pour le vétéran défenseur cette saison, un cinquième en avantage numérique.
Shaw, en faisant dévier involontairement une frappe d'Alex Galchenyuk, et Max Pacioretty, en tentant une passe devant le filet qui a dévié sur le patin de l'attaquant Darren Helm, ont ajouté à la marque en période médiane, ce qui a signifié la fin de la soirée de travail de Howard. Ce dernier menait la LNH avant le match avec une efficacité de ,961 cette saison. Ce chiffre est maintenant de ,943.
Desharnais par défaut
David Desharnais a finalement participé à la rencontre, même s'il devait être retranché pour un deuxième match de suite. Le Canadien a annoncé une heure avant le match que l'attaquant Brian Flynn était blessé au haut du corps et devait rater la rencontre. Son absence a donc permis à Desharnais de revenir dans la formation et de piloter le quatrième trio, en compagnie de Daniel Carr et Torrey Mitchell.
On ne connaît pas d'autres détails sur la blessure à Flynn.
Si le jeu parfois mou des Red Wings n'a sans doute pas nui au CH, l'équipe rencontrera assurément plus de résistance dimanche soir. Au menu : une visite à Chicago pour un duel contre les Blackhawks, l'équipe de tête de l'Association de l'Ouest.