Regarder devant... et derrière

http://www.985sports.ca/hockey/nouvelles/

Publié par La Presse Canadienne le lundi 22 février 2016 à 23h15. Modifié par Charles Payette le mardi 23 février 2016
Regarder devant... et derrière
Mike Condon, déçu du résultat final/PC
MONTRÉAL - Contrairement à vendredi soir, une période de prolongation et une session de tirs de barrage n'ont pas suffi à sauver un spectacle douteux et, surtout, permettre au Canadien de mériter une importante victoire.

À la suite de ce revers, le Canadien se maintient au 13e rang dans l'Association Est avec 61 points, à sept des Penguins de Pittsburgh et du huitième échelon.
On en parle en ondes :
Écouter
Mis en ligne le lundi 22 février 2016 dans Bonsoir les sportifs, Après-match du Canadien et Le hockey des Canadiens avec Martin McGuire et Dany Dubé
Craig Smith a inscrit le but décisif lors de la troisième ronde de tirs de barrage face à Mike Condon et les Predators de Nashville ont signé un gain de 2-1 lundi soir au Centre Bell.

Le gardien du Canadien avait réussi à se dresser devant Ryan Johansen et Filip Forsberg lors des deux essais précédents.

Sven Andrighetto, Alex Galchenyuk et Max Pacioretty ont été incapables de déjouer Pekka Rinne qui a fait face à 29 tirs, un de moins que Condon.

Lent départ

Viktor Arvedsson et Brendan Gallagher, tous deux en première période, ont été les seuls buteurs en temps réglementaire.

On ne sait trop si c'est lié au fait qu'ils aient dû se lever tôt dimanche matin pour égayer les amateurs lors de l'entraînement ouvert au public, mais toujours est-il que les joueurs du Canadien ont manqué d'énergie pendant une bonne tranche du premier vingt.

«Ils ont fait des choses que nous n'étions pas habitués de voir, a déclaré Gallagher, pour expliquer le lent début de match du Canadien. Graduellement, nous sommes parvenus à transporter la rondelle en zone neutre et forcer leurs défenseurs à travailler davantage. Après les dix premières minutes, le match est devenu beaucoup plus serré.»

Les Caps, mercredi, Buffalo et Columbus dans le rétroviseur...

En fait, si le Tricolore doit continuer de regarder devant lui, il doit aussi garder un oeil dans le rétroviseur car les Sabres de Buffalo et les Blue Jackets de Columbus ne sont plus qu'à six points de la formation montréalaise. Les Blue Jackets sont même allés surprendre les Bruins, à Boston, lundi soir.

Le Tricolore reprendra l'entraînement mardi au Complexe Bell de Brossard, et il s'envolera en après-midi vers la capitale des États-Unis où il affrontera les meneurs du classement général de la LNH, les Capitals de Washington, mercredi soir.

Lundi, grâce à une victoire de 3-2 face aux Coyotes de l'Arizona, les Caps ont savouré une quatrième victoire de suite et une neuvième à leurs 10 derniers affrontements.

Les hommes de Michel Therrien renoueront avec leurs partisans samedi soir alors qu'ils accueilleront les Maple Leafs de Toronto.

Messages les plus consultés de ce blogue

Les Blackhawks trop forts pour le Canadien

Carey Price, maître chez soi

«Mieux vaut tard que jamais!» - Mike Condon