vendredi 18 décembre 2015

Blanchi pour la première fois cette saison

http://www.985sports.ca/hockey/nouvelles/

Publié par Danielle Arsenault pour 98,5fm Sports le jeudi 17 décembre 2015 à 18h53. Modifié par Charles Payette le vendredi 18 décembre 2015
Blanchi pour la première fois cette saison
Kopitar a marqué le 2e but des Kings/PC
(98,5 Sports) - Le Canadien de Montréal a été blanchi pour la première fois cette saison alors qu'il s'est incliné 3-0 contre les Kings de Los Angeles, jeudi soir au Centre Bell.

Mais la marque n'indique pas l'allure du match alors que le CH a dominé les Kings au chapitre des tirs au but durant presque toute la partie.
Le sommaire du match avec Martin McGuire
00:00
00:00
On en parle en ondes :
Écouter
Mis en ligne le jeudi 17 décembre 2015 dans Bonsoir les sportifs, Après-match du Canadien et Le hockey des Canadiens avec Martin McGuire et Dany Dubé
La troupe de Michel Therrien s’est butée à un Jonathan Quick (17-8-1) en pleine possession de ses moyens. Le gardien des Kings a multiplié les arrêts spectaculaires pour obtenir le deuxième jeu blanc de sa saison.

Le Canadien (20-10-3; 43 points) a décoché un total de 45 tirs - contre seulement 20 pour les Kings (20-9-2, 42 points), mais Quick n'a jamais flanché. Il a notamment frustré Alex Galchenyuk, Max Pacioretty et Dale Weise, pour en nommer que quelques-uns. Lars Eller a aussi frappé le poteau alors qu'il s'était échappé seul devant Quick.

Pour sa part, Mike Condon (9-6-3) a accordé deux buts en 19 lancers.

Les Kings frappent rapidement

Les Kings n’ont eu besoin que 95 secondes pour marquer deux buts en fin de deuxième période. D'abord, Drew Doughty (5) a déjoué Mike Condon à 14:47, puis Anze Kopitar (9) a hérité d'une superbe passe de Doughty pour inscrire le deuxième but des siens à 16:22.

Le troisième but des Kings a été inscrit par Marian Gaborik (7) dans un filet désert à 19:11 de la troisième période.

Le Canadien a obtenu trois jeux de puissance, mais il a été incapable d'en profiter. Au cours des sept derniers matchs, le Tricolore a maintenant un rendement de 0-21 avec l'avantage d'un joueur.

Les Kings n'ont guère fait mieux en supériorité numérique, eux qui n'ont pas pu profiter de leurs deux occasions d'attaques massives.

À la recherche de but

Depuis le début de la saison, le Canadien a dominé la LNH au chapitre des buts marqués par match. Alors que sa moyenne était bien au-dessus des 3 buts marqués par match, voilà qu'elle n'arrête pas de dégringoler depuis la fin du mois de novembre.

Si on fait abstraction de sa victoire de 3-1 contre les Sénateurs d'Ottawa samedi dernier, la dernière fois que le Canadien avait inscrit trois buts au cours d'une même rencontre, c'était le 27 novembre dernier alors qu'il avait défait les Devils du New Jersey 3-2.

Après avoir été blanchi par les Kings - la première fois cette saison -, la moyenne de but marqué pas match du CH est maintenant de 3,03, ce qui place le Canadien au troisième rang de la LNH, derrière les Stars de Dallas (3,42) - prochains adversaires du CH - et les Bruins de Boston (3,17).

«Il suffit seulement de donner 1% de plus d'effort pour marquer un but. Quand il y en a un qui va entrer, les autres vont suivre, a expliqué Max Pacioretty. Mais on n'a pas été en mesure d'obtenir ce premier but ce soir. Tout le monde peut émettre des hypothèses pourquoi on ne marque pas autant de buts, mais ce soir, je me suis retrouvé souvent dans la zone du gardien, même chose pour plusieurs de mes coéquipiers. C'est certain qu'on s'ennuie de Gallagher, c'est un élément important de cette équipe, mais ça ne peut pas expliquer pourquoi on a été blanchis ce soir.»

Un long voyage

Après avoir subi deux défaites de suite - une sixième en sept parties, le Canadien quittera Montréal pour une série de huit matchs à l'étranger durant la période des fêtes.

Le premier rendez-vous aura lieu samedi soir contre les Stars de Dallas.

«C'est un assez gros voyage sur la route, ça va nous permettre de resserrer les liens entre nous. Mais le plus important, c'est de se recentrer afin de revenir sur le chemin de la victoire. On va travailler fort en pratique», a dit Alex Galchenyuk.

Le poteau d'Eller

Le Canadien a été incapable d'obtenir le premier but tant espéré. Ce n'est pas parce qu'il n'a pas essayé.

Après une amorce ardue, les joueurs ont graduellement retrouvé leurs jambes. À partir de la deuxième moitié du premier vingt, ils ont occupé le territoire adverse.

Lars Eller a bien failli marquer au terme d'une échappée en infériorité numérique. Le grand Danois avait déjoué Quick, mais son tir a abouti sur le poteau à la droite du gardien.

«Dans un match serré semblable, obtenir le premier but était très important. Ç'aurait pu faire la différence si j'avais marqué», a noté Eller.

À un certain moment en deuxième période, les hôtes doublaient les Kings 26-13 au chapitre des tirs. Mais à peine quelques instants plus tard, c'était 2-0 pour les visiteurs!

Doughty a fait mouche à 14:47, quelques secondes après la conclusion de la pénalité de P.K. Subban. Le tir frappé du défenseur a fait secouer les cordages dans le haut du but, du côté du bouclier de Condon.

Puis, à 16:22, Kopitar, embusqué à la droite du but, a complété la superbe passe transversale de Doughty.

Ça augurait mal pour le CH puisque les Kings n'avaient pas subi la défaite en temps réglementaire depuis le 20 mars dernier quand Kopitar marque au moins une fois dans un match (18-0-5 maintenant).

Le Tricolore a continué d'essayer fort au retour de la pause. Mais Quick a été intraitable, frustrant entre autres Alex Galchenyuk deux fois en étirant la jambière droite.

Après 10 minutes, Quick avait déjà 11 arrêts au compteur. Condon, lui, n'avait été sollicité qu'à une reprise.

Les Kings ont resserré le jeu en défense. Le Canadien a pu déployer une attaque massive avec moins de quatre minutes à écouler. On a retiré Condon à la faveur d'un sixième joueur. Rien n'y fit.

Gaborik a renvoyé tout le monde à la maison, en dirigeant le disque dans le filet abandonné à 19:11

Résumé du match

1re période

Dès la deuxième minute de jeu, Dustin Brown tire du revers et Mike Condon fait un bel arrêt avec sa jambière gauche alors qu'il se déplaçait vers sa droite. Quelques instants plus tôt, Condon avait stoppé le tir des poignets de Tyler Toffoli.

Nathan Beaulieu perd la rondelle et Milan Lucic file à l'aile droite en situation de deux contre un. Lucic décoche un tir que Condon bloque facilement.

Avec six minutes de jouées, les Kings mènent 4-1 au chapitre des tirs au but.

Belle incursion de Subban profondément en zone adverse, ce qui permet au Canadien de menacer Quick et ses Kings.

Avec 11 minutes à faire, un revirement de David Desharnais à la sortie de sa zone permet aux Kings de demeurer de longues minutes en territoire du CH, mais le Tricolore s'en sort indemne.

Posté directement à la gauche de Mike Condon, Milan Lucic obtient une belle chance de marquer, mais il est incapable de soulever le disque et le gardien du CH fait l'arrêt.

La première pénalité du match survient à 13:35 quand David Desharnais accroche Christian Ehrhoff qui fonçait sur l'aile gauche. Jeu de puissance des Kings. Beau jeu du CH qui obtient même une percée en zone adverse avec Max Pacioretty.

Quelques instants plus tard, c'est Lars Eller qui réussit à s'échapper seul en infériorité numérique, il tire et la rondelle touche le poteau. Sur le jeu, Alec Martinez est chassé à 15:05 pour avoir accroché Eller au même moment.

On joue à 4 contre 4 pendant 20 secondes, puis ce sera jeu de puissance du CH. Même si le CH a été menaçant, il n'a pas réussit à déjouer l'excellent gardien des Kings. Le CH est maintenant 0-19 en supériorité numérique au cours des sept derniers matchs.

Avec une minute à faire en 1re, David Desharnais vole la rondelle à un adversaire, ce qui permet à Weise de décocher un bon tir. Mais Quick résiste.

Alors que les secondes s'égrennent au cadran, le Canadien menace en zone adverse, mais au final, la marque demeure 0-0 après 1 période.

Tirs au but (après 1 période)
Kings: 7
CH: 18

Score (après 1 période)
Kings: 0
CH: 0

2e période

Dès les premiers instants, Anze Kopitar décoche un tir et Condon fait l'arrêt alors que Lucic est dans les parages.

Belle présence du trio de Desharnais qui embouteille les Kings profondément dns leur zone. Fleischmann décoche un tir, arrêt de Quick.

Peu de temps après, c'est au tour de Galchenyuk de mettre Quick à l'épreuve, mais en vain.

Avec un peu moins de 18 minutes à faire en 2e, Mike Condon retourne au banc des siens et doit changer son masque quand l'une des sangles se brise.

Le CH obtient un 2e jeu de puissance à 5:04 quand Ehrhoff lance la rondelle par dessus la baie vitrée. Il est chassé pour avoir retardé le match. Beau tir de Plekanec du haut du cercle droit des mises en jeu, mais Quick résiste. Beau jeu de passes du CH, mais le CH ne réussit pas à percer la muraille de Quick!

Avec 12:30 à faire en 2e, le CH domine au chapitre des tirs au but avec 24 tirs contre seulement 10 pour les Kings.

Ehrhoff tire de la pointe en voulant que Gaborik fasse dévier alors que celui-ci est posté devant Condon, mais le tir est dévié juste à côté du filet du gardien du CH.

Belle incursion de David Desharnais en zone adverse, il refile la rondelle à Weise à sa gauche qui la lui refile à nouveau. Desharnais décoche un tir dans un angle difficile, mais Quick veille aux grains.

Autre beau jeu du CH quand Jeff Petry passe à Daniel Carr qui s'élançait pratiquement seul devant Quick. Carr étire son bras et fait dévier la rondelle vive à côté du filet.

Alors qu'il n'est pas en mesure de contrôler la rondelle à la ligne bleue adverse, P.K. Subban se fait prendre pour obstruction aux dépens de Jordan Nolan à 12:43. Jeu de puissance des Kings qui sont très menaçants tout au long de cette supériorité numérique.

Alors que Subban revenait au jeu, Drew Doughty a décoché un tir puissant de la pointe qui a déjoué Mike Condon dont la vue était voilée. C'est le 5e de la saison de Doughty marqué à 14:47 sur une passe de Toffoli (10). Kings 1 - CH 0

Moins de deux minutes plus tard, les Kings doublent leur avance quand Doughty, du côté droit dans la zone du CH, effectue une superbe passe à Kopitar qui se trouvait complètement à l'opposé. Kopitar marque son 9e à 16:22. Kings 2 - CH 0

Alors que Daniel Carr passe en arrière du filet de Quick et tente de le déjouer par sa gauche, Mitchell s'empare du rebond et de l'enclave, décoche un tir vif. L'attaquant du CH croyait bien avoir déjoué Quick, mais une fois de plus, le gardien des Kings fait l'arrêt.

Tirs au but (après 2 périodes)
Kings: 9 (16)
CH: 12 (30)

Score (après 2 périodes)
Kings: 2
CH: 0

3e période

En début de 3e, Pacioretty a bien failli réduire l'avance des Kings alors qu'il décoche un tir de l'enclave. Incapable de maîtriser le tir, la rondelle glisse lentement derrière Quick, mais avant qu'elle pénètre au fond du filet, Quick la pousse hors de la zone payante avec son bâton.

Belle remise d'Andrighetto à Galchenyuk qui se retrouve pratiquement seul devant Quick, mais une fois de plus, le gardien des Kings ne laisse rien passer.

Oufff Galchenyuk est à nouveau frustré par Quick alors que l'attaquant du CH s'empare d'un retour de lancer, seul devant lui!!! Puis, c'est au tour de Dale Weise de subir la médecine de Quick.

Avec six minutes de jouées en 3e, le CH mène 10-1 au chapitre des tirs au but. Au total, c'est 40-17 pour le CH.

En 3e, Michel Therrien apporte des changements à son 1er trio. Galchenyuk rejoint Plekanec et Pacioretty.

Bon tir bas et vif de Pacioretty, mais Quick fait un bel arrêt avec la jambière droite.

Ehrhoff se fait chasser pour avoir fait trébucher Dale Weise en zone neutre à 16:16. Belle occasion pour le CH de revenir dans le match avec l'avantage de deux joueurs puisque Therrien retire son gardien. Mais sans succès.

But de Gaborik dans un filet désert à Kings 3 - CH 0

Victoire des Kings 3-0 contre le CH

Notes d'avant-match: Un dernier match à domicile en 2015

Au sommet de leur division respective, le Canadien de Montréal (20-9-3; 43 points) et les Kings de Los Angeles (19-9-2; 40 points) ont des fiches cumulatives fort enviables.

Mais au cours des dix derniers matchs, leur situation est des plus différentes. Même s'ils ont perdu leurs deux derniers matchs, les Kings ont remporté sept de leurs 10 dernières rencontres (7-1-2). Avant cette récente série de deux défaites consécutives, les Kings en avaient gagné six de suite.

Pour leur part, le Canadien éprouve énormément de difficultés depuis la perte de leur gardien étoile Carey Price et de l'attaquant Brendan Gallagher. Au cours des dix derniers matchs, il n'a remporté que quatre victoires (4-5-1).

Contre les Kings, le Tricolore voudra éviter de perdre un sixième match en sept occasions.

Les Kings vont confier leur filet à Jonathan Quick (16-8-1) qui a accordé cinq buts dans la défaite des siens contre les Sénateurs d'Ottawa, lundi soir.


Dans l'uniforme des Kings, le Canadien retrouvera Milan Lucic, un ancien joueur des Bruins de Boston que les partisans du Bleu-Blanc-Rouge ont appris à détester au fil des ans étant donné son jeu robuste et combatif.