dimanche 8 novembre 2015

Une 13e victoire en 16 matchs pour le Canadien

http://www.985sports.ca/hockey/nouvelles/

Publié par 98,5 Sports pour 98,5fm Sports le samedi 07 novembre 2015 à 18h36. Modifié par Valérie Beaudoin le dimanche 08 novembre 2015
Une 13e victoire en 16 matchs pour le Canadien
PC/Paul Chiasson
(98,5 sports) - Un but de David Desharnais en avantage numérique avec 68 secondes à jouer en troisième période a rompu l'égalité et permis au Canadien de Montréal de vaincre les Bruins de Boston 4-2, samedi soir, au Centre Bell.
Le Tricolore a tiré parti de la troisième pénalité du match de David Krejci qui a sonné Tomas Plekanec avec un double échec dans le dos avec 2 :03 à jouer à l'engagement.

Plekanec, Lars Eller, ainsi que Max Pacioretty, dans un filet désert, ont inscrit les autres buts du Canadien (13-2-1) qui amasse ainsi 27 points à ses 16 premiers matchs.

Loui Eriksson et Frank Vatrano, à son premier match dans la LNH, ont riposté pour les Bruins (6-6-1).

Mike Condon, le substitut de Carey Price remporte une quatrième victoire en cinq matchs depuis l’absence de ce dernier.

Condon présente un dossier de 6-1 depuis le début de la campagne. Sa seule défaite est survenue en prolongation face aux Sénateurs d’Ottawa.

Les Bruins qui se sont présentés au Centre Bell ne ressemblaient en rien à ceux que le Canadien a vaincu à Boston (4-2) le 10 octobre. Les hommes de Claude Julien ont dominé la première période et il a fallu le but d'Eller à 8:58 du dernier tiers pour créer l'égalité.

Le film de la rencontre

Première période :

Trois arrêts de jeu dans la première minute. Lent départ. Max Pacioretty décoche le premier tir vers Gustavsson qui passe au-dessus du filet.

Le Canadien se fait prendre très tôt avec six joueurs sur la patinoire. Avantage numérique pour Boston.

Première attaque sérieuse des Bruins. Premier arrêt du gant pour Mike Condon.

Ce dernier ne sera pas aussi chanceux quelques secondes plus tard, quand un tir de Patrice Bergeron est dévié par Loui Eriksson. Il n'y a pas deux minutes d'écoulées au match. Bruins 1 Canadien 0.

Comme c'est le cas depuis quelques matchs, le trio de David Desharnais relance les siens et Dale Weise - encore lui - rate de peu une belle chance de marquer. Mais les Bruins contre-attaquent aussitôt et Condon doit fermer rapidement la porte.

Descente du Canadien à trois contre deux. Alexei Emelin sert Brendan Gallagher sur sa droite et le tir de ce dernier touche la cible, mais sans conséquence.

Seulement dix tirs au but après dix minutes de jeu pour les deux équipes.

Après quelques minutes de jeu décousu, un arrêt de routine de Condon se termine par une bousculade quand Jimmy Hayes vient se frotter au gardien du Canadien. Étonnamment, seul Tomas Plekanec, qui est venu prêter main-forte à Condon, est puni. Michel Therrien n'apprécie pas.

Le Canadien neutralise complètement l'avantage numérique des Bruins durant la première minute de la pénalité, mais ça chauffe dans la deuxième. En définitive, le Canadien s'en tire sans casse.

Mais il se retrouve rapidement en désavantage d'un homme, quand Andrei Markov fait chuter Colin Miller à l'aide d'un coup de bâton.

La première menace est celle de Ryan Spooner dont le tir est partiellement dévié sur le bâton d'Emelin. Condon résiste.

Les Bruins font circuler la rondelle, mais ils la perdent en zone offensive et cela mène à une sortie de Plekanec qui remet à Pacioretty. Ce dernier se contente d'un tir de loin, mais les secondes s'envolent pour les Bruins qui voient une ultime menace être étouffée par Condon à la fin de la pénalité.

Les Bruins poursuivent leurs attaques et un tir de la pointe d'Adam McQuaid passe à un cheveu de tromper le gardien du Tricolore.

Avec moins d'une minute et demie à faire à la période, Emelin envoie valser Frank Vatrano dans la bande. Un baptême de feu douloureux pour le jeune joueur dans la Ligue nationale.

Tirs au but par:

Bruins: 12 - 0 - 0 : 12

Canadien: 6 - 0 - 0 : 6

Deuxième période:

Cette fois, ce sont les Bruins qui sont chassés tôt dans la période: David Krejci, aux dépens de David Desharnais.

Et le Tricolore ne perd pas de temps. Une passe de Gallagher sert bien Plekanec laissé seul devant Gustavsson. Plekanec loge le disque dans la partie supérieure du filet. Un but après 69 secondes de jeu. Bruins 1 Canadien 1.

Dès la remise, les Bruins prennent d'assaut le filet de Condon et il s'en faut de peu pour qu'ils marquent aussitôt.

Le rthyme est nettement plus rapide qu'en première période et le Canadien reprend des couleurs, jusqu'au moment où Torrey Mitchell écope d'une pénalité pour bâton élevé devant le filet de Gustavsson.

Lors de l'attaque suivante, Torrey Krug accepte une jolie passe transversale de Krejci, mais il rate un filet béant. Le Canadien s'en tire bien.

De retour à cinq contre cinq, Desharnais file sur l'aile droite et il alimente Nathan Beaulieu qui était venu soutenir l'attaque. Gustavsson doit se signaler.

Si Vatrano a souffert en première, il célèbre son premier match dans le circuit Bettman avec son premier but, quand la rondelle qu'il décoche de la pointe déjoue Condon qui avait de la circulation lourde devant son filet. Bruins 2 Canadien 1.

Entrée de Subban sur le flanc droit et remise à Devante Smith-Pelly dont le tir donne du mal à Gustavsson.

Quelques minutes plus tard, une passe précise de Subban lance Markov à fond de train dans la zone des Bruins, mais son lancer frappé ne trouve pas le fond du filet.

Après un arrêt qui semble facile, Condon ne réalise pas que la rondelle est passée sous lui, pour s'immobiliser à quelques pouces de la ligne rouge. Il arrive à se retourner et à mettre la main dessus, avant qu'un joueur des Bruins ne la loge dans le filet.

Puis, Krejci est encore une fois puni. Le Canadien est de retour en avantage numérique.

Après une minute où il ne se passe rien, le Bleu-Blanc-Rouge fait circuler la rondelle à toute allure et étourdit l'unité défensive des Bruins. Mais le lancer précis qui serait décisif est manquant à l'appel.

Weise vient bien prêt de marquer quand Gustavsson immobilse la rondelle sous lui. Petite mêlée, mais pas de réussite pour le Tricolore.

Une dernière occasion de créer l'égalité s'offre au Canadien dans la dernière minute, mais Tomas Fleischmann voit son tir stoppé par Gustavsson.

Tirs au but par:

Bruins: 12 - 8 - 0 : 20

Canadien: 6 - 14 - 0 : 20

Troisième période:

Il n'y a que quelques secondes d'écoulées dans l'engagement quand Subban, au fond de sa zone, tente une longue passe qui se retrouve directement sur le bâton d'Eriksson.

Le défenseur du Canadien fait amende honorable en empêchant l'attaquant des Bruins de décocher un tir de qualité à la suite d'une glissade.

Condon est ensuite pris à contre-pied de son côté rapproché. Il extirpe la rondelle coincée à côté du poteau, mais il perd son bâton et les Bruins ratent l'occasion d'ajouter à la marque.

Le Canadien repart à l'attaque, Plekanec en tête. Il refile le disque à Pacioretty qui tire une fois, deux fois, trois fois... Gustavsson résiste, mais la rondelle n'est pas immobilisée et elle se dirige vers la droite tandis qu'il y a mêlée devant le filet.

Gallagher est dans le demi-cercle, mais Zedno Chara est sur son dos. Plekanec loge la rondelle libre dans le filet. But? Les Bruins protestent et demandent la reprise. La décision est infirmée. Pas de but.

Mais il n'y a pas de doute quelques minutes plus tard quand Lars Eller est plus rapide que Gustavasson qui vient de faire un arrêt. Eller saute sur le retour et il glisse la rondelle sous le gardien de Boston. Bruins 2 Canadien 2.

Le cinquième but de la saison d'Eller. Des mentions d'aides à Smith-Pelly et Alex Galchenyuk.

Les élans sont partagés par la suite, toujours à vive allure, mais personne n'arrive à trancher.

Les Bruins veulent vraiment arracher ce match au Canadien, mais Condon stoppe une rondelle déviée par Eriksson à courte distance avec 2:57 à jouer à la période.

Pénalité à Krejci, sa troisième du match, avec 2:03 à faire. Un double-échec dans le dos de Plekanec.

Et le Canadien en profite. Un tir de Galchenyuk est bloqué par Gustavsson, mais il ne peut rien sur le retour de Desharnais. C'est le délire au Centre Bell. Il reste 68 secondes au cadran. Bruins 2 Canadien 3.

Les Bruins retirent leur gardien et Pacioretty marque dans un filet désert. Bruins 2 Canadien 4.

Il ne reste que quelques secondes au match quand Nathan Beaulieu donne un solide double-échec à la tête de Zac Rinaldo. Pénalité majeure qui pourrait avoir des suites auprès de la LNH.

Tirs au but par:

Bruins: 12 - 8 - 11 : 31

Canadien: 6 - 14 - 12 : 32