vendredi 13 janvier 2017

Le Canadien a été défait 7-1 par le Wild

http://www.rds.ca/hockey/canadiens/

Canadiens 1 - Wild 7

JEUDI, 12 JANV. 2017. 07:37 (MISE À JOUR : JEUDI, 12 JANV. 2017. 22:29)

ST. PAUL, Minn. - Face à un adversaire plus redoutable que la veille, le Canadien n'a jamais été dans le coup contre le Wild du Minnesota, jeudi, et il s'est incliné 7-1.
Après avoir connu un festin offensif dans une victoire de 7-4 face aux Jets de Winnipeg, mercredi, le Canadien s'est buté à la deuxième meilleure défense de la LNH.

« On jouait contre une grosse équipe, a mentionné l'entraîneur-chef du Canadien, Michel Therrien. C'est le genre de
soirée qui est très difficile pour tout le monde. »
Tomas Plekanec a privé Devan Dubnyk d'un jeu blanc en le battant en avantage numérique avec 8,5 secondes à écouler au cadran. Dubnyk a effectué 20 arrêts.
Christian Folin, Eric Staal, Jordan Schroeder, Nino Niederreiter, deux fois, Jason Zucker et Ryan Suter ont marqué pour le Wild (26-9-5), qui a un dossier de 3-0-1 à ses quatre dernières sorties. Staal a ajouté deux aides à sa récolte et Suter, une, tandis que Jared Spurgeon a amassé deux mentions d'aide et Matt Dumba, trois.

« Price tenait à rester devant le filet »
Carey Price a stoppé seulement 17 des 24 lancers dirigés vers lui et le Canadien (26-11-6) a encaissé seulement un deuxième revers à ses six derniers matchs. Price a accordé trois buts ou plus lors de six de ses sept derniers départs. Il affiche un dossier de 2-3-2 au cours de cette séquence. C'est la première fois depuis le 2 mars 2013 que Price concède sept buts dans un match. Le Canadien avait alors perdu 7-6 en prolongation face aux Penguins de Pittsburgh.
« On a eu une discussion après la deuxième période et il (Price) tenait à rester dans le match, a noté Therrien, alors que Price avait déjà accordé quatre buts après 40 minutes de jeu. J'ai apprécié le fait qu'il ait voulu rester là. Dans une situation qui est difficile pour toute l'équipe, ça démontre que l'on souffre tous ensemble. »

« Je préférais rester dans le match »
Le Canadien reprendra le collier samedi, quand les Rangers de New York seront de passage au Centre Bell.
Après la rencontre, le Tricolore a annoncé que les attaquants Nikita Scherbak et Bobby Farnham avaient été rétrogradés au sein de son club-école dans la Ligue américaine.
L'affaire d'une équipe
Le Wild a frappé rapidement en début de rencontre, alors que Folin a ouvert la marque après seulement 2:34 de jeu. Staal l'a rejoint dans l'enclave à partir du coin de la patinoire et si le défenseur suédois a fendu l'air à sa première tentative, son tir du revers a finalement surpris Price du côté du bouclier.

Contre-performance contre l'équipe de l'heure
Le Canadien est demeuré vaillant par la suite sans jamais vraiment menacer le filet de Dubnyk. Paul Byron a obtenu la plus belle occasion quand il a intercepté un dégagement de Suter, mais son tir a raté la cible.
Le Wild a offert un coussin encore plus confortable à son gardien grâce à deux buts dans un intervalle de 39 secondes tôt en deuxième période. Staal a d'abord battu Price du côté du bouclier à 6:35 alors que la couverture défaillante du Canadien lui a laissé beaucoup d'espace. Puis Schroeder a réussi à faire dévier un tir de Spurgeon même s'il était en pleine chute à la suite d'un double-échec de Zach Redmond.
Byron aurait pu ramener le Canadien dans le match tard en deuxième période quand il s'est échappé en infériorité numérique avec 2:46 à faire à l'engagement. Il a cependant à nouveau raté la cible. Seulement 44 secondes plus tard, Niederreiter a porté le coup de grâce en avantage numérique quand il a été laissé fin seul aux côtés de Price.
Zucker et Suter ont tourné le fer dans la plaie en touchant la cible en avantage numérique en troisième période. Niederreiter a ajouté son deuxième but du match un peu plus tard.

Les jours se suivent, mais ne se ressemblent pas!