Les Blues ont remporté le match 1 de la finale de l'Ouest face aux Sharks

http://www.rds.ca/hockey/lnh/

Sharks 1 - Blues 2

DIMANCHE, 15 MAI 2016. 22:50 (MISE À JOUR : DIMANCHE, 15 MAI 2016. 23:46)

SAINT LOUIS - Jori Lehtera a brisé l'égalité à mi-chemin en deuxième période, Brian Elliott a repoussé 31 lancers et les Blues de St Louis ont défait les Sharks de San Jose 2-1, dimanche, lors du premier match de la finale de l'Association Ouest.
Lehtera a marqué l'éventuel but gagnant après 9:15 de jeu en deuxième période, quand son puissant lancer frappé s'est faufilé sous le bras gauche du gardien des Sharks Martin Jones avant de franchir la ligne des buts.
« J'ai pris la rondelle, j'ai fermé les yeux et j'ai tiré. C'est à peu près ça, a raconté Lehtera. Il faut garder les choses simples. »

Pour sa part, Jones a dit : « Il n'y avait pas beaucoup d'espace, mais il a trouvé un trou. Je vais faire l'arrêt la prochaine fois ».
David Backes a inscrit l'autre but des Blues en avantage numérique en première période. Elliott s'est occupé du reste. Il a été particulièrement brillant lors du deuxième vingt, quand les Sharks ont eu l'avantage 16-5 au chapitre des tirs au but.
Elliott a aussi parfois joué de chance. Un coup de sifflet prématuré d'un arbitre a privé les Sharks d'un but en deuxième période. La rondelle a aussi atteint le poteau à deux reprises en fin de rencontre.
« Quand votre gardien est votre meilleur joueur, vous avez d'excellentes chances de gagner, et c'était le cas pour nous ce soir (dimanche), a dit Backes.
« Ce fut comme ça lors des deux premières rondes, et rien n'a changé lors du premier match de la troisième ronde. »
Tomas Hertl a été le seul à déjouer Elliott, 34 secondes après le but de Backes, quand un tir de Brent Burns a dévié deux fois avant de faire bouger les cordages. Jones a stoppé 21 tirs.
Le match no 2 aura lieu mardi, à St Louis.
Les Sharks ont été la meilleure équipe de la LNH à l'étranger en saison régulière avec un dossier de 28-10-3, mais ils ont encaissé un quatrième revers de suite sur une patinoire adverse, incluant trois revers en autant de sorties à Nashville lors du deuxième tour. Ils avaient marqué sept buts lors des trois défaites face aux Predators et avaient été 0-en-5 en avantage numérique. Les Sharks avaient pourtant un taux d'efficacité de 33 pour cent en avantage numérique depuis le début des séries.
Les Blues ont pleinement profité de l'avantage de la patinoire, même s'ils n'ont qu'une fiche de 4-4 au Scottrade Center ce printemps, incluant la victoire de dimanche.
Backes a ouvert la marque après 15:04 de jeu en déviant un tir de la pointe de Kevin Shattenkirk. Il a ainsi rejoint Vladimir Tarasenko avec sept buts depuis le début des séries, un sommet chez les Blues. Backes, le capitaine de l'équipe, a marqué 21 buts en saison régulière.
L'avance des Blues a duré seulement 34 secondes. Le tir de la pointe de Burns a été dévié par Joe Pavelski puis par Hertl.
Lehtera a redonné les devants aux locaux à mi-chemin en deuxième période à la suite d'un dégagement errant de Burns. Lehtera a fait fi de la pression arrière de Chris Tierney et son tir du haut du cercle des mises en jeu a surpris Jones.
Les Sharks croyaient avoir créé l'égalité avec 1:14 à faire au deuxième engagement, quand un long dégagement de Melker Karlsson a échappé à Elliott. Ce dernier a finalement poussé lui-même le disque derrière la ligne des buts, mais l'arbitre avait déjà sifflé l'arrêt du jeu.
« Le rondelle avait beaucoup de rotation et c'est probablement pour ça que je n'ai pas pu la contrôler », a expliqué Elliott.
Les Blues avaient aussi vu un de leur but être refusé en première période parce que Patrik Berglund avait provoqué de l'obstruction contre Jones. L'entraîneur-chef Ken Hitchcock a demandé une vérification vidéo, mais les arbitres ont rapidement confirmé leur décision.

Messages les plus consultés de ce blogue

Les Blackhawks trop forts pour le Canadien

Carey Price, maître chez soi

«Mieux vaut tard que jamais!» - Mike Condon