jeudi 5 mai 2016

Hornqvist procure la victoire aux Penguins en prolongation pour mener la série 3 à 1

http://www.rds.ca/hockey/lnh/

Capitals 2 - Penguins 3 (Prolongation)

MERCREDI, 4 MAI 2016. 23:14

Patric Hornqvist a déjoué Braden Holtby lors de la première période de prolongation pour permettre aux Penguins de Pittsburgh de remporter le quatrième match de leur série contre les Capitals de Washington 3 à 2.
Hornqvist a touché la cible de l'embouchure gauche après 2 minutes 34 secondes d'écoulées en prolongation alors que Mike Weber, des Caps, ait fait dévier le disque vers lui en bloquant un tir de la pointe. Les Penguins prennent ainsi les devants dans la série 3 à 1.
« Nous sommes en bonne position, mais tout le monde sait que la dernière victoire est la plus dure à obtenir », a dit Sidney Crosby.
Jay Beagle a rapidement donné les devants à la troupe de Barry Trotz en première période. Il n’y avait pas trois minutes d’écoulées à la rencontre que Beagle logeait le disque dans la partie supérieure pour déjouer Matt Murray.
Les Penguins ont eu besoin de la chance pour niveler la marque avant la fin de l’engagement alors que le tir de Trevor Daley s’est frayé un chemin dans le filet des Caps. Crosby a contribué au but du défenseur pour récolter son premier point de la série. Le capitaine des Penguins en avait amassé huit lors du premier tour, face aux Rangers de New York.

John Carlson a ramené les deux équipes à la case départ avant que celles-ci ne retraitent au vestiaire. Il s’agissait du quatrième filet des présentes séries pour le défenseur qui est le meneur de son équipe au chapitre des points avec 10.
Déjà privés des services de Kristopher Letang, suspendu pour un match en lien au coup porté à Marcus Johansson, dans le match numéro 3, et d’Olli Maatta, blessé, les Penguins ont craint le pire en troisème. Sidney Crosby a retraité au vestiaire après avoir encaissé un coup de bâton d'Alexander Ovechkin sur la main gauche. Le capitaine des Penguins est cependant revenu au banc des siens quelques instants plus tard.
Matt Murray a terminé la rencontre avec 34 arrêts, alors que son opposant a cédé à trois occasions sur 33 lancers.
« Plus je joue, plus je me sens à l'aise, a dit Murray, dont la fiche est maitenant de 6-1 en séries. Avant, j'étais tendu mentalement et ça m'a causé de l'être physiquement aussi. Parfois il faut aller en retrait un peu, bien respirer et se dire qu'il n'y a rien à perdre. Il faut trouver du plaisir à jouer. »
Vaincu en prolongation en lever de rideau, Pittsburgh a depuis aligné trois victoires. Les quatre matchs se sont décidés par un seul but.
Les deux équipes profiteront de deux jours de congé avant de retourner du côté de Washington alors que les Penguins pourront mettre un terme à cette série dès le cinquième match, samedi.