jeudi 3 mars 2016

Coupe du monde 2016: «j'aimerais que Subban soit de la sélection» - Bergevin

Publié par 98,5 fm pour 98,5fm Sports le mercredi 02 mars 2016 à 21h33. Modifié à 22h39.
Coupe du monde 2016: «j'aimerais que Subban soit de la sélection» - Bergevin
Le défenseur P.K. Subban/Photo: archives AP
(98,5 Sports) - Le défenseur étoile des Canadiens de Montréal, P.K Subban, ne fait pas partie de la présélection de l'équipe canadienne qui participera au tournoi de la Coupe du monde de hockey 2016, en septembre. Or, il reste un peu d'espoir pour l'athlète de 26 ans puisque sept postes seront toujours à combler d'ici le 1er juin, dont trois en défensive.
Depuis un bon moment déjà, plusieurs doutaient de la présence de P.K. Subban sur cette liste préliminaire, même si Marc Bergevin, directeur général du Tricolore, est l’un des directeurs adjoints d’Équipe Canada.

Cela dit, Bergevin a voulu préciser que Subban avait toujours des chances de se tailler une place au sein de la formation canadienne. En effet, il a expliqué en point de presse que ses collègues impliqués dans la création de l’équipe songeaient toujours au recrutement de l’arrière du Tricolore.

«Il a encore de très bonnes chances. Il reste trois postes à la défensive. P.K. fait partie du groupe [de joueurs que les directeurs adjoints évalueront d’ici le 1er juin]. Évidemment, il y a beaucoup d’autres joueurs. Quelques-uns ont une excellente saison. C’est certain que ça va être serré jusqu’à la fin.»

De toute évidence, le directeur général des Canadiens de Montréal aimerait que son défenseur puisse occuper un poste à la ligne bleue pour Équipe Canada. Mais Subban devra prouver, comme tout autre candidat, qu’il mérite un tel honneur.

«Personnellement, j’aimerais bien que Subban fasse partie de la sélection, a dit Marc Bergevin. La fin de saison et les séries éliminatoires seront très importantes. Certains joueurs seront regardés de près. J’aimerais aussi ça qu’il y ait des surprises, c’est certain. Encore là, ce sont les joueurs qui prendront les décisions pour nous, parce que nos choix sont basés sur leur performance [respective]».

« La beauté de choisir des joueurs pour la Coupe du monde de hockey, c’est qu’il n’y a pas de cap salarial ! », a ironisé par la suite Marc Bergevin.

La blessure de Price, une inquiétude ?

Quant à la blessure de Carey Price, Marc Bergevin a mentionné que les membres de la direction de l’équipe canadienne ont abordé le sujet. Or, ils n’auraient jamais hésité à choisir Price pour défendre le filet du Canada à la Coupe du monde.

N’oublions pas que Carey Price avait signé dix victoires en 12 occasions avant de se blesser au genou droit, à la fin novembre. D’autre part, il est souvent considéré comme le meilleur joueur de la Ligue nationale de hockey.

« On est tous au courant, moi particulièrement, que Carey Price va éventuellement revenir au jeu, a envoyé Bergevin. La Coupe du monde commence en septembre, alors il n’y avait rien de majeur qui pouvait influencer notre choix [autrement]. C’est certain que la chose la plus importante, c’est le Canadien de Montréal. Mais Doug Armstrong et moi avons parlé à Geoff Molson (président et propriétaire du CH)… et il est à bord.»

Bien entendu, si la direction du Tricolore juge que la santé physique de son gardien de but numéro est menacée en raison d'une participation à la Coupe du Monde, Carey Price sera retiré d'Équipe Canada.

Outre Carey Price, Braden Holtby, des Capitals de Washington, et Corey Crawford, des Blackhawks de Chicago, ont été présélectionnés par la direction de l'équipe canadienne.

Doug Armstrong, directeur général des Blues de St.Louis, est à la tête d'Équipe Canada. Il est épaulé par Marc Bergevin (directeur général des Canadiens de Montréal), Ken Holland (directeur général des Red Wings de Détroit), Bob Murray (directeur général des Ducks d’Anaheim), Rob Blake (directeur général adjoint des Kings de Los Angeles) et Scott Salmond, vice-président des activités hockey et des équipes nationales depuis juin 2014.