dimanche 6 mars 2016

«Beaucoup de jeunes sont en audition» - Therrien

http://www.985sports.ca/hockey/nouvelles/

Publié par 98,5 fm pour 98,5fm Sports le samedi 05 mars 2016 à 22h13. Modifié à 22h53.
«Beaucoup de jeunes sont en audition» - Therrien
PC
(98,5 Sports) - En dépit de quatre revers encaissés en Californie et à Winnipeg, Michel Therrien avait plus le goût de causer de ses jeunes joueurs que des résultats de son équipe.
On en parle en ondes :
Écouter
Mis en ligne le samedi 05 mars 2016 dans Après-match du Canadien et Le hockey des Canadiens avec Martin McGuire
« C’est un match qui aurait pu aller d’un côté comme de l’autre », a noté l’entraîneur, résumant en une phrase ce qu’il pensait de la rencontre perdue 4-2 contre les Jets.

« Il y a eu beaucoup de positif. On est déçu du résultat, mais beaucoup de jeunes sont en audition. On regarde comment ils jouent et comment ils se comportent. On les met dans des positions qui ne sont pas faciles. On a neuf recrues dans l’alignement. Je regarde beaucoup plus l’évaluation que le résultat. »

Du nombre, c’est indiscutablement Alex Galchenyuk qui a retenu l’attention avec ses 20e et 21e buts de la saison et ses 20 minutes de jeu.

« Je regarde l’évaluation de beaucoup de joueurs, a poursuivi Therrien. Un gars comme (Alex) Galchenyuk, je trouve qu’il a très bien répondu à l’appel. Je trouvais qu’il se sentait à l’aise. Il s’est bien comporté offensivement, mais aussi défensivement. »

Quant à l’erreur de P.K. Subban qui a mené au premier but des Jets, Therrien n’a pas jeté d’huile sur le feu.

« On demande à nos joueurs de faire circuler la rondelle plus vite. P.K. est un professionnel. Il est très conscient qu’il aurait dû distribuer la rondelle plus vite. »

« C’est un résultat décevant, a dit Galchenyuk qui n’a rien à se reprocher. Max (Pacioretty) m’a fait une passe formidable sans même regarder sur mon premier but. Un jeu formidable. »

« On a bien joué ensemble, a renchéri Pacioretty à propos de son joueur de centre. C’est facile de jouer avec lui. Il veut toujours la rondelle. Tu tentes de créer de l’espace pour lui. »

Sauf que le trio de formé de Galchenyuk, Pacioretty et Brendan Gallagher n’a pas duré une période, Gallagher quittant la rencontre avant la fin de la première période. »

« J’espère qu’il va bien, a dit Galchenyuk. Son apport à notre équipe est capital. C'est tellement facile de jouer avec lui. »

Mike Condon a bien fait devant le filet du Canadien, mais ce sont deux tirs déviés qui ont fait pencher la balance en faveur des Jets.

« C’est frustrant, mais c’est le hockey. Ils ont su faire dévier les rondelles dans la circulation devant le filet. Mais on n’a pas lâché. »

« Depuis que je suis dans cette organisation, les voyages dans l'Ouest sont les plus difficiles, a dit Subban. On s'est donné la chance de l'emporter, comme ce soir. »

Cela dit, le retour à Montréal sera le bienvenu.

« On a joué dur. On a travaillé fort, a ajouté Pacioretty. Nous sommes deux équipes désespérées. Mais ça va faire du bien de rentrer au bercail. »