lundi 1 février 2016

«Pascal peut sortir la tête haute» -Yvon Michel

http://www.985sports.ca/combats/nouvelles/

Publié par Charles Payette pour 98,5fm Sports le lundi 01 février 2016 à 08h31. Modifié à 09h03.
«Pascal peut sortir la tête haute» -Yvon Michel
Sergey Kovalev lève le poing en signe de victoire/Flash Qc/Franck Delage
(98,5 Sports) - Même s'il est demeuré sur son tabouret après sept rounds quand l'arbitre a mis fin au combat, Jean Pascal mérite le respect, selon Yvon Michel.
«Il était contre le meilleur boxeur possible dans sa division; il a donné tout ce qu'il avait, il peut sortir la tête haute», lançait-il, lundi matin, sur les ondes du 98,5FM.

Pour une deuxième fois toutefois, le Québécois a reçu une leçon de la part du champion. Cette dernière contreperformance sera plus significative pour la suite de carrière. Elle pourrait faire en sorte qu'on ne reverra plus Pascal en combat de championnat du monde.

«C'est encore une force et une célébrité dans sa division, il doit retourner dans le gymnase, mais je ne crois pas qu’il va revenir champion du monde. Tiger Woods ne gagnera plus le Masters mais il peut encore briller sur le circuit professionnel», donnait Yvon Michel en comparaison, prédisant l'avenir possible qui attend Jean Pascal.

Après le combat, le principal intéressé a dit qu’il «ne croyait pas sa carrière terminée, qu’il avait encore un bel avenir devant lui, mais qu’il se sentait triste».

Kovalev-Stevenson ?

En attendant, Yvon Michel patine quand il est question de décrire les négociations «en cours» entre Adonis Stevenson et Kovalev.

Le clan de Kovalev a déclaré que les négos étaient au point mort. Si Kovalev n'a plus rien à prouver ici, Adonis gagnerait sûrement à prouver sa valeur en affrontant le Russe. Yvon Michel voit toutefois la chose d'un autre oeil, estimant que Stevenson détient la carte de la rentabilité.

«Kovalev n'est pas capable d’être vendeur aux États-Unis. Il voulait une bonne bourse et la seule place, c'était de venir ici à Montréal contre Jean Pascal. HBO avait eu un combat intéressant la dernière fois et c’est pourquoi tout ce cirque est débarqué à Montréal.»