lundi 14 décembre 2015

Les Panthers, invaincus et dominants

http://www.985sports.ca/football/nouvelles/

Publié par Associated Press le dimanche 13 décembre 2015 à 17h03. Modifié par Charles Payette le lundi 14 décembre 2015
Les Panthers, invaincus et dominants
Cam Newton célèbre après un touché contre les Falcons/AP Photo/Mike McCarn
CHARLOTTE, N.C.- Cam Newton a fait mousser sa candidature pour le titre de joueur par excellence de la NFL en propulsant les Panthers de la Caroline vers une écrasante victoire de 38-0 contre les Falcons d'Atlanta, dimanche après-midi, confirmant du même coup leur laissez-passer pour le premier tour éliminatoire dans l'Association nationale.
Newton a complété la rencontre avec 15 passes en 21 tentatives pour 365 verges de gains et trois touchés, s'assurant du même coup que les Panthers demeurent parfaits cette saison. Il a complété des passes de touché de 74 et 46 verges vers Ted Ginn fils, et Jonathan Stewart a marqué un touché au sol tandis que les Panthers (13-0) accédaient à la zone payante sur chacune de leurs trois premières possessions du match.

Le quart étoile des Panthers a aussi décoché une passe de touché de quatre verges vers Ed Dickson dans les dernières secondes de la première demie, avant d'être volontairement retiré de la rencontre à la fin du troisième quart alors que le score était de 38-0. Il a complété le match avec un taux d'efficacité record de 153,3, et les Panthers ont savouré une 17e victoire d'affilée en saison régulière — si on remonte à la saison dernière.

La défensive des Panthers a provoqué quatre revirements et a enregistré cinq sacs du quart, en plus de limiter le quart des Falcons Matt Ryan à seulement 224 verges de gains. Les Falcons ont maintenant une fiche de 6-7.

Les Saints mettent fin à leur série de 4 revers

Drew Brees a lancé deux passes de touché à Marques Colston et les Saints de La Nouvelle-Orléans ont stoppé leur série de revers à quatre en venant à bout des Buccaneers de Tampa Bay par la marque de 24-17, dimanche.

Brees a complété 31 de ses 41 passes pour 312 verges de gains et aucune interception. Colston a marqué des majeurs sur des passes d'une et trois verges en première demie. Tim Hightower a ajouté un touché sur une course de trois verges au troisième quart pour les Saints (5-8).

Les Buccaneers (6-7) ont perdu deux de leurs trois dernières rencontres et ils se retrouvent en position précaire dans la course aux éliminatoires.

Jameis Winston a lancé une passe de touché à Adam Humphries au quatrième quart, resserrant la marque à 24-17. Les Bucs ont repris le ballon avec un peu plus de cinq minutes à faire, mais ont dégagé quatre jeux plus tard. Les Saints ont fermé la porte en allant chercher trois premiers jeux pour écouler le reste du temps au cadran.

Les Jets pulvérisent les Titans

Ryan Fitzpatrick a lancé trois passes de touché et la défensive vorace des Jets de New York a menotté Marcus Mariota ainsi que l'attaque des Titans du Tennessee pendant la majeure partie de la rencontre dimanche après-midi, en route vers une victoire à sens unique de 30-8.

Brandon Marshall, Eric Decker et Bilal Powell ont chacun capté une passe de touché pour les Jets (8-5), qui sont demeurés dans la course aux éliminatoires dans l'Association américaine en connaissant leur première série de trois victoires depuis 2011.

Fitzpatrick, qui a établi un sommet personnel en ayant complété jusqu'ici cette saison 25 passes de touché, a fini la rencontre avec 21 passes en 36 tentatives pour des gains de 263 verges. Chris Ivory a effectué 22 courses pour 101 verges de gains, et Randy Bullock a réussi trois placements. En défensive, Muhammad Wilkerson a enregistré trois sacs du quart.

Le seul fait saillant des Titans (3-10) dans ce match s'est produit au troisième quart, lorsque le demi-offensif Antonio Andrews a accepté la remise du centre et lancé une passe de touché de 41 verges vers Mariota, c'était le premier attrapé du quart recrue dans la NFL.

Wilson lance cinq passes de touché

Russell Wilson a lancé cinq passes de touché, dont trois à Doug Baldwin, et les Seahawks de Seattle ont filé vers une quatrième victoire d'affilée, un gain de 35-6, dimanche, face aux Ravens de Baltimore.

Wilson a complété 23 de ses 32 passes pour 292 verges de gains. Ses cinq passes de touché égalent un sommet personnel - établi plus tôt cette saison face aux Steelers de Pittsburg - et il en a maintenant lancé 16 à ses quatre dernières rencontres.

Baldwin a marqué des touchés sur des passes de 14, 22 et 16 verges. Tyler Lockett a attrapé des passes productives sur des jeux de huit et 49 verges.

Pendant ce temps, la défensive des Seahawks a gardé les Ravens (4-9) à l'extérieur de la zone des buts, provoquant deux revirements et concédant seulement 28 verges de gains au sol.

Les Seahawks (8-5) ont gagné six de leurs sept dernières parties et se retrouvent maintenant en possession d'un des deux laissez-passer supplémentaires disponibles dans l'Association nationale.

L'offensive des Ravens a connu des ratés avec Jimmy Clausen derrière le centre. Clausen a complété 23 de ses 40 passes pour 274 verges de gains et une interception.

Les Chiefs remportent un 7e match de suite

Les Chiefs de Kansas City ont empêché les Chargers de San Diego de pénétrer dans la zone payante en deux occasions dans les dernières secondes du match, dimanche après-midi, leur assurant ainsi une septième victoire de suite par la marque de 10-3.

Alex Smith a amassé 191 verges de gains et décoché une passe de touché. Il a aussi établi un nouveau record de concession en ayant lancé 312 passes de suite avant d'être finalement victime d'une interception. C'est toutefois la défensive amochée des Chiefs (8-5) qui a fait preuve de résilience en empêchant les Chargers d'inscrire un touché pour la deuxième fois cette saison.

Les Chargers (3-10) ont pris la possession du ballon à leur ligne de 11 alors qu'il restait cinq minutes à jouer à la rencontre. Ils ont rapidement atteint le territoire des Chiefs, après avoir converti trois situations de quatrième jeu et quelques verges à franchir. Puis, après que les Chargers eurent écopé une pénalité pour avoir retardé le match alors qu'ils étaient à la porte des buts des Chiefs avec cinq secondes au cadran, Philip Rivers n'a pu compléter de passe de touché.

Les Chargers disposaient encore de deux secondes pour renverser la vapeur, mais une passe incomplète qui aurait signifié la fin du match a été rappelée en raison d'un hors-jeu. La ligne de mêlée a alors été reculée au 11 des Chiefs, et Rivers est sorti de sa pochette protectrice du côté droit avant de tenter une passe désespérée dans la zone payante, qui n'a pu être saisie par aucun de ses receveurs.

Les Chiefs se sont ensuite regroupés au centre du terrain pour célébrer une autre victoire cruciale dans leur course aux éliminatoires dans l'Association américaine.

Les Jaguars humilient les Colts

Blake Bortles a lancé trois passes de touché et en a marqué un lui-même, tout ça en deuxième demie, et les Jaguars ont défait les Colts d'Indianapolis 51-16, dimanche, freinant à 16 la série de victoires des Colts contre leurs rivaux de la section Sud de l'Américaine.

Les unités offensive, défensive et spéciales des Jaguars (5-8) ont toutes marqué des majeurs dans le même match pour une première fois depuis 2011. La troupe de l'entraîneur de troisième année Gus Bradley a connu son meilleur match sous ses ordres.

Les Jaguars ont du même coup resserré le classement de leur section, gagnant au moins du terrain sur les Colts (6-7).

La séquence des Colts contre leurs rivaux de section était la plus longue de l'histoire de la NFL. La dernière défaite des Colts contre une équipe de la section Sud de l'Américaine remontait au 16 décembre 2012, à Houston, face aux Texans.

Lacy et Starks mènent les Packers à la victoire

Eddie Lacy a récolté 124 verges de gains au sol et un touché, James Starks a ajouté deux majeurs au sol et les Packers de Green Bay ont défait les Cowboys de Dallas 28-7, dimanche.

Les Packers (9-4) ont signé une deuxième victoire d'affilée et ils ont maintenant un match d'avance sur les Vikings du Minnesota en tête de la section Nord de la Nationale.

Avec 435 verges de gains et 29 premiers jeux, les Packers ont connu leur meilleure journée à l'attaque avec l'entraîneur-chef Mike McCarthy de retour comme responsable de la sélection des jeux.

Les Packers ont tout de même été ralentis par les punitions et des ennuis dans les situations de courts gains.

Cependant, la défensive et l'attaque au sol ont fait la différence au quatrième quart. Les Cowboys ont inscrit un touché sur une course de sept verges de Robert Turbin à mi-chemin au troisième quart, ce qui réduisait l'écart à 14-7.

Les Packers ont fermé la porte par la suite et les Cowboys (4-9) ont fait un pas vers l'arrière dans la course au titre de la section Est de la Nationale.

Mack donne des cauchemars aux Broncos

Khalil Mack a été le cauchemar de Brock Osweiler et les Raiders d'Oakland ont signé une grosse victoire de 15-12 face aux Broncos de Denver, dimanche.

Mack a obtenu cinq sacs, se propulsant au sommet de la NFL avec 14, cette saison. J.J. Watt en avait 13 et demi avant le match Patriots-Texans, en soirée.

Trois des sacs de Mack ont été obtenus au dernier quart, après que les Raiders aient obtenu le touché qui allait être décisif: avec 14:26 au cadran, Derek Carr a rejoint Mychal Rivera avec une passe de touché de 16 verges, ce qui a porté le score au compte final.

Carr a complété 12 passes sur 29, pour 135 verges. En début de troisième quart, il avait aussi repéré Seth Roberts pour une passe payante, sur 11 verges.

Avec une fiche de 6-7, les Raiders peuvent garder espoir de se faufiler en éliminatoires.

Ils vont disputer leurs deux prochains matches à Oakland, contre Green Bay et San Diego, pour ensuite conclure la saison régulière à Kansas City.

Tous leurs points ont été inscrits en deuxième demie, dimanche; en première moitié de match, ils avaient été pitoyables avec un dossier de moins 14 verges.

Les Broncos (10-3) ont été limités à quatre placements de Brandon McManus (41, 35, 29 et 20 verges).

Demaryius Thomas a cumulé 95 verges en 10 attrapés, mais il a commis une bourde cruciale avec sept minutes au cadran, au dernier quart.

Sur un troisième essai et quatre, il n'était pas couvert et la passe était précise, mais il a échappé le ballon et les siens ont dû dégager.

Environ cinq minutes plus tôt, les Broncos avaient eu une chance d'égaler, mais McManus a logé une tentative de placement sur le poteau gauche, à partir de 49 verges. Mack avait tempéré la poussée avec son troisième sac de la rencontre.