mercredi 9 novembre 2016

Shea Weber : c'est un vol!

http://www.rds.ca/hockey/lnh/

Shea Weber
Shea Weber (Source d'image:Getty)

Lundi le 24 octobre dernier, je suis au centre Bell et pendant un entracte, je discute avec des collègues de Shea Weber. Je conclus cette conversation en disant : « Bientôt on va réaliser que c’est un vol cette transaction! ». Nous aurions pu poursuivre cette conversation pour un autre 17 minutes à la suite de leur réaction, mais j’ai plutôt décidé de garder ce sujet pour mon podcast « on jase » sur le RDS.ca le jeudi suivant. François Gagnon, en bon vétéran, m’a suggéré d’attendre, car les choses pourraient changer rapidement. Je savais qu’il avait raison, mais j’avais la certitude depuis des mois que c’était une bonne transaction, mais je ne voulais pas attendre que l’évidence crève les yeux de tous pour en parler.
Oui, je sais que certains en ont assez d’entendre parler de la transaction Subban/Weber, mais comme je le dis souvent : « On jase »! J’avais dit à la suite de la transaction que c’était une bonne transaction pour les deux équipes, mais je savais très bien qu’au niveau hockey le Canadien était le gagnant dans cette transaction. Je sais que plusieurs d’entre vous vont me sortir le fameux cliché : « On se calme il n’y a que 12 matchs de joués »! Et c’est là que je ne suis pas d’accord!

Shea Weber a joué 775 parties et P.K. Suban en a joué 445. Nous savions ce que les deux joueurs pouvaient apporter, mais plusieurs partisans et même journalistes n’ont jamais suivi les exploits de Shea Weber à Nashville et quand vous l’avez vu c’était en séries l’an dernier où il n’avait pas bien paru contre San Jose. Ce qui a fait dire aux fans de PK Subban, que Weber avait ralenti et même certains sont allés jusqu’à dire qu’il était fini!

Mais qui l’avait vu contre Anaheim? Qui l’a vu contre les Red Wings le 5 décembre 2015? Qui l’a vu contre Dallas le 1er mars dernier? Contre le Canadien. le 21 décembre dernier? Trois points? Deuxième étoile? Ne vous en faites pas, je dirigeais un magazine de poolers et j’avais trois joueurs de la LNH avec moi pour analyser les forces de chaque équipe et la formation qu’ils avaient le plus de difficultés à parler étaient les talents à Nashville. Donc si les joueurs ne regardent pas beaucoup les Prédateurs je vous comprends de ne pas les avoir regardés.
Je sais que j’ai l’air opportuniste de parler d’un vol dans cette transaction au moment où les Canadiens ont une seule défaite en temps réglementaire et que Shea Weber est la deuxième étoile du mois d’octobre dans la LNH, mais ce ne sera pas seulement l’affaire d’un mois. Il y a des choses qui ne changeront jamais même si le Canadien glisse sur une série de défaites, Shea Weber sera toujours grand, fort et intimidant. Il sera toujours considéré comme l’un des plus grands leaders de son époque et il aura toujours une GARNOTTE à la pointe. Il sera toujours un joueur qui limite les erreurs, qui joue physique et qui rend les joueurs autour de lui meilleurs. Shea Weber est un exemple sur la patinoire.

Ajoutez à cette liste de qualités bien garnie, le peu d’erreurs qu’il fait dans un match seront corrigées par le meilleur gardien de la LNH. Gardien qui a passé les dernières années à multiplier les arrêts spectaculaires en raison du jeu téméraire de PK Subban. J’aurais pu ajouter ses couvertures ratées en zone défensive, de son excitation au jeu qui l’amène à faire des erreurs de jugement, de son incapacité d’arrêter le travail le long des rampes, mais vous auriez pensé que je me m’acharne sur Pk alors que ce n’est pas le cas. Ajoutez à ça que Weber n’aura plus à jouer dans la division la plus difficile de la LNH contre les Blues, les Hawks, le Wild et les Stars, ce que P.K. devra faire maintenant et pour terminer le portrait, en jouant à Montréal, Shea Weber sera beaucoup plus sous les projecteurs des journalistes qui votent pour le trophée Norris.
Plusieurs partisans vont réaliser un jour que le Canadien a réussi a obtenir un des meilleurs défenseurs de sa génération pour un super athlète qui est doté d’un super talent qui soulève les foules, mais qui ne convient pas au concept d’équipe. J’ai regardé un match et demi et je peux vous dire que Pk prend encore des chances coûteuses. Je l’ai vu prendre une mauvaise décision qui a provoqué un 2 contre 1 coûteux contre son équipe. Malchance pour Subban il a quitté une équipe qui pouvait compter sur le meilleur gardien derrière lui, mais cette année il joue devant un Rinne qui ne joue plus au même niveau depuis plus d’un an.

Dans le cas d’une erreur de Subban il devra se tourner vite, car il pourrait manquer un beau but! P.K. devra affronter des équipes lourdes qui travaillent fort. PK oblige, depuis ses débuts professionnels, à ses dirigeants et entraîneurs à avoir deux livres de règlements, un pour P.K. et l’autre pour le reste de l’équipe. Et malheureusement dans un concept d’équipe ça ne fonctionne pas. 
Ceux qui nous sortent des arguments bidon comme : « Subban domine avec le temps de possession avec la rondelle » sont des fans aveuglés par le jeu électrisant de Subban. Effectivement domine en temps de possession, mais ce n’est pas une qualité recherchée au contraire c’est le signe que Subban est incapable de décocher une passe dès sa sortie en arrière de son filet. Sa prise de décision est trop longue. Alors au lieu de faire une mauvaise passe il conserve la rondelle et fait des montées excitantes.

Les fans adorent, mais ses coéquipiers qui attentent sur la ligne bleue adverse un peu moins. Même chose pour les hommes d’hockey de la LNH. Autre argument bidon : « Subban est plus jeune, à long terme Nashville est gagnant! » Il reste six ans au contrat de P.K. Subban. Qui dit que Subban signera une nouvelle entente à Nashville? Pire encore! Peut-être que P.K. ne terminera pas son présent contrat avec les Prédateurs. Incapable de gérer sa différente attitude dans un vestiaire peut-être que les Prédateurs l’échangeront! Alors nous jugerons sur les prochaines six années et je suis convaincu que lorsque nous parlerons de cet échange nous parlerons d’un vol!