mercredi 11 mai 2016

«On va gagner la coupe Stanley avec P.K.», Bouillon

http://www.985sports.ca/hockey/nouvelles/

Publié par Léandre Drolet pour 98,5fm Sports le mardi 10 mai 2016 à 19h25. Modifié à 19h30.
«On va gagner la coupe Stanley avec P.K.», Bouillon
Francis Bouillon ne tarit pas d`éloges envers P.K. Subban.
(98,5 sports) - Si certains prétendent que les Canadiens ne gagneront jamais la coupe Stanley avec P.K. Subban au sein de la formation, d'autres, et pas n'importe lesquels, prétendent que le Tricolore va remporter le prestigieux trophée avec le flamboyant défenseur.
«On va gagner la coupe Stanley avec un gars comme P.K.», a lancé l’ex-défenseur des Canadiens, Francis Bouillon, au micro des Amateurs de sports animés par Mario Langlois.
Bouillon n’avait pas terminé ses louanges envers son ex-coéquipier.
«P.K. est meilleur à mesure que la saison progresse. Il voulait toujours affronter les Bruins dans les séries éliminatoires. C’est un vrai, c’est un winner qui veut aller à la guerre. Tu gagnes avec des gars comme lui. Il aime jouer au hockey, il est un passionné qui aime la compétition, qui aime relever les défis, a poursuivi. Bouillon. J’aime sa passion.»
Les qualités des uns sont souvent les défauts des autres, et Bouillon ne considère pas que l’exubérance nuit à la carrière de Subban.
«P.K. aime avoir de la pression, il en a besoin, il le dit lui-même, a ajouté Bouillon. Il est un gars extraverti, il est flamboyant. Il n’aurait aucun problème à passer toute sa carrière à Montréal.»
Même s’il considère que tout le monde peut être échangé, Bouillon hésiterait longtemps avant de se départir du talentueux défenseur.
«Ça dépend de ce que les autres équipes vont t’offrir, mais si tu n’as pas ce que P.K. vaut, tu le gardes. Tout le monde a un prix, mais si tu n’as pas ton prix, tu le gardes. Ce n’est pas moi qui vais prendre la décision», a-t-il lancé dans un éclat de rire.
Bouillon a également donné son opinion sur la dernière saison du Tricolore : «les joueurs jouaient encore pour Therrien… Après la blessure à Price, la confiance et la concentration n’étaient plus là…»
Au cours de l’entrevue, Bouillon parle aussi de plusieurs autres sujets :
- Sa relation avec Michel Therrien : «Michel est un chum, il est un père adoptif pour moi».
- Il raconte son séjour à Nashville.
- Il nous parle de son avenir dans le monde du hockey, de son implication communautaire, de ses enfants, qu’il aimerait qu’ils se souviennent de sa persévérance.
Bouillon a pris sa retraite à la fin de la saison 2014-2015 et il a réorienté sa carrière.
Il va animer une émission de télévision en pleine nature, Expédition extrême, qui sera diffusée dès cet automne au Canal Z.