lundi 14 mars 2016

Les DG ont l'équipement des gardiens dans la mire

http://www.985sports.ca/hockey/nouvelles/

Publié par Danielle Arsenault pour 98,5fm Sports le dimanche 13 mars 2016 à 20h31. Modifié par Charles Payette le lundi 14 mars 2016
Les DG ont l'équipement des gardiens dans la mire
Carey Price/PC
(98,5 Sports) - Si la LNH suit les conseils de David Poile, directeur général des Predators de Nashville, elle entérinera fort probablement un règlement pour diminuer la taille de l'équipement des gardiens, et ce, dès la saison prochaine.
Et tout ça pour que les équipes marquent plus de buts!

Dès lundi, les directeurs généraux de la LNH vont se réunir pour trois jours à Boca Raton en Floride. Les sujets de leurs discussions seront nombreux et variés, mais si on se fie aux propos de David Poile, directeur général des Predators de Nashville, les DG tenteront de trouver des solutions pour augmenter le nombre de buts marqués à chaque match dans la LNH.

«Actuellement, il se marque un peu plus de cinq buts par match, ce qui représente une rencontre de 3-2. Si ce n’était que moi, j’aimerais plus voir des matchs de sept buts, soit des matchs de 4-3», a expliqué David Poile.

Les statistiques lui donnent raison

Selon Dan Rosen du site NHL.com, les statistiques donnent raison au DG des Predators. Avant les matchs de dimanche, il s’était marqué 5532 buts dans les 1027 parties de la LNH, soit une moyenne de 5,39 buts par match.

Si on compare cette moyenne à celle de l’an dernier, c’est une baisse de 106 buts sur le même nombre de parties.

L’équipement des gardiens

Pour qu’il se marque plus de buts par partie dans la LNH, les directeurs généraux veulent d’abord diminuer la dimension de l’équipement des gardiens de but.

D’ailleurs, Kay Whitmore, directeur senior des opérations hockey en charge des gardiens de but, doit présenter plusieurs modèles d’équipements de gardien réduits lors des trois jours des rencontres. Les DG ont l’objectif de les utiliser dès la saison prochaine, peut-être même lors de la Coupe du monde de hockey, en septembre prochain à Toronto.

En plus de discuter de certains ajustements qui pourraient être apportés à la prochaine séance de repêchage si une expansion d’une ou deux équipes est confirmée, les directeurs généraux veulent aussi raffiner la règle pour que les entraîneurs puissent contester une décision des officiels.

(Source : Dan Rosen, NHL.com)