mardi 12 janvier 2016

Gary Bettman presse publiquement Calgary de construire un nouvel aréna

http://www.985sports.ca/hockey/nouvelles/

Publié par La Presse Canadienne le lundi 11 janvier 2016 à 19h03. Modifié par 98,5 fm à 19h35.
Gary Bettman presse publiquement Calgary de construire un nouvel aréna
CALGARY - Le commissaire de la ligue nationale de hockey, Gary Bettman, a pressé la ville de Calgary de construire un nouvel aréna.
Devant la Chambre de commerce de Calgary, Bettman a déclaré que la ville doit immédiatement commencer les travaux en vue de la construction d'un nouveau domicile pour les Flames, qui évoluent depuis 1983 au Scotiabank Saddledome, soit depuis sa construction.

«Je ne saisis pas très bien pourquoi CalgaryNEXT (le nom du projet) n'est pas plus avancé," a dit Bettman. La facture ne va pas être moindre qu'elle l'est en ce moment. Plus le temps file, plus ce sera ardu. Il faut que ça se réalise. Les Flames ont besoin d'un nouvel aréna.»

Un projet d'un aréna de 20 000 places, jumelé à un stade de football de 30 000 sièges, a été proposé pour l'ouest du centre-ville. Les coûts de construction sont évalués à 890 M $.

Le maire de Calgary, Naheed Nenshi, répond toutefois que la ville ne va pas précipiter un projet aussi coûteux.

Bettman a comparé le dossier des Flames à la situation des Oilers, qui devraient inaugurer le Rogers Place cette année.

«Quand le Canada va célébrer son 150e anniversaire (en 2017), la bataille de l'Alberta sera encore légendaire, mais il n'y aura de pas de comparaison pour ce qui de la bataille des arénas. Les Oilers s'apprêtent à jouer dans un nouvel aréna dernier cri.»

Bettman a évoqué un long échéancier à Calgary. Cela prendra d'abord entre un et deux ans pour décontaminer le site proposé, jadis une usine de traitement de créosote. Si on ajoute trois ans pour bâtir l'aréna, celui-ci pourrait ne pas être prêt avant 2021.

Le projet doit être financé ainsi: 250 M $ venant d'une taxe sur les billets, 240 M $ d'un impôt pour le renouveau urbain, 200 M $ des Flames et 200 M $ des contribuables de la ville.