vendredi 4 mars 2016

15 tirs au but face aux Kings: «Un manque d'énergie», selon Therrien

Publié par Christine Roger pour 98,5fm Sports le vendredi 04 mars 2016 à 01h53. Modifié par Charles Payette à 06h11.
15 tirs au but face aux Kings: «Un manque d'énergie», selon Therrien
PC
(98,5 Sports) - Les joueurs du Canadien espéraient obtenir une première victoire lors de ce voyage en Californie, mais les Kings de Los Angeles étaient tout simplement trop forts et le Tricolore s'est incliné par la marque de 3-2, jeudi soir.

Un manque d'effort? Un manque d'opportunisme? Michel Therrien croit plutôt que le réservoir de plusieurs de ses joueurs était vide.
Écoutez le point de presse de Michel Therrien
00:00
00:00
On en parle en ondes :
Écouter
Mis en ligne le vendredi 04 mars 2016 dans Bonsoir les sportifs, Après-match du Canadien et Le hockey des Canadiens avec Martin McGuire et Dany Dubé
Pour les faits saillants du match, cliquez ici.

«Nous sommes restés impliqués dans le match. Nous étions à un lancer d’égaliser. Nous ne pouvons pas en vouloir à notre équipe. Sans chercher d’excuses, l’énergie des deux équipes n’était pas la même. Quatre matchs en six soirs contre une équipe qui n’avait pas joué depuis samedi. Et c’est aussi la meilleure défensive de la Ligue», a souligné l'entraîneur-chef.

Plus bas total de tirs au but cette saison

Le Canadien a cherché des solutions, mais a eu beaucoup de difficulté à percer la muraille défensive des Kings de Los Angeles. Le gardien adverse, Jonathan Quick, a été très peu testé alors que le Tricolore n'a dirigé que 15 tirs en sa direction.

«Nous n’avons pas eu beaucoup de lancers et c’est difficile de remporter un match quand tu lances aussi peu sur le gardien adverse. Nous devons trouver un moyen d’effectuer des lancers et d’être devant le gardien de but. Sinon, c’est facile pour un gardien comme Quick d’effectuer l’arrêt », a mentionné Alex Galchenyuk.

Il faut dire que le match avait très mal débuté alors que les Kings avaient pris les devants 2-0 moins de cinq minutes après le début du match. Le Canadien a donc dû jouer du hockey de rattrapage, mission quasi-impossible contre une équipe dominante comme celle des Kings.

«Est-ce que c’était des bons ou des mauvais buts? Je crois qu’ils ont éxécuté de beaux jeux. J’aimerais réussir un blanchissage à tous les matchs. Je dois faire un arrêt de plus pour notre équipe. Je dois nous donner une chance de gagner. Je pense que j’ai bien joué, mais ce n’était pas assez pour obtenir des points au classement», a affirmé le gardien de but Ben Scrivens.

«Les trois équipes que nous avons affrontées cette semaine sont parmi les meilleures de la Ligue. C’est difficile de jouer contre ces clubs, particulièrement sur la route. C’était un gros test pour nous, nous devions nous assurer de garder les matchs serrés et c’est malheureux que nous n’ayons pas pu remporter un match», a ajouté Galchenyuk.

Avec cette défaite, le Canadien se retrouve à huit points des Penguins de Pittsburgh et d'une place en séries éliminatoires.

Les hommes de Michel Therrien disputent leur prochain match samedi, contre les Jets, à Winnipeg.